Pour la troisième fois de suite, le PSG fera sans doute le déplacement au Stade Vélodrome sans ses supporters lors du classico du 22 octobre prochain comptant pour la 10e journée de Ligue 1. C’est du moins ce qui en ressort de la réunion convoquée par le préfet de police des Bouches-du-Rhône Olivier de Mazières avec les dirigeants des deux clubs. Cette rencontre a connu la participation du directeur de la sécurité de l’Olympique de Marseille et le responsable adjoint à la sécurité du Paris Saint Germain.

Pourquoi donc une telle décision de l’autorité préfectorale ?

Comme lors des trois dernières saisons, l’argument avancé par l’autorité préfectorale reste lié à la sécurité des supporters.

En effet, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône craint un affrontement entre les supporters des deux formations compte tenu de la rivalité qui existe entre elles. De même, le nombre très limité de forces de police disponible pour assurer la sécurité lors de ce match serait également à l’origine de cette interdiction.

Cette décision n’a pas encore été officialisée. L’arrêté du ministère de l’Intérieur est donc attendu dans ce dossier. Cet arrêté ministériel devrait sans doute être disponible d’ici demain vendredi. Déjà, nombreux sont ceux-là qui voient une validation des recommandations du préfet par le ministère de l’Intérieur comme ce fut le cas les années précédentes. Le PSG se retrouvera ainsi priver de ses fans lors de ce premier classico de la saison.

Une décision qui fait les affaires des marseillais

Si cette décision d’interdiction venait à être validée par le ministère de l’intérieur, le club phocéen peut se frotter les doigts.

L’OM pourra ainsi commercialiser les 3 000 billets initialement destinés aux supporters rouge et bleu du club de la capitale.

Malgré un tel handicap en déplacement chez le grand rival, le PSG peut garder sa sérénité grâce aux statistiques qui plaident en sa faveur. En effet, sur les trois confrontations consécutives au Vélodrome sans ses supporters, le Paris Saint Germain totalise trois victoires. Cette invincibilité sur les pelouses phocéennes reste la force des hommes de l’entraineur parisien Unay Emery qui peut compter sur son trio d’attaque Mbappé-Cavani-neymar [VIDEO] et les retours de Pastore et Verrati [VIDEO] pour atteindre les 13 victoires dans la cité phocéenne. L’histoire peut-elle se répéter ce 22 octobre dans la cité phocéenne ? Comme le disent les Anglais Wait and see !