Demain soir, l'équipe de France saura si elle valide son ticket pour la Coupe du Monde de foot en Russie en Juin prochain ou si elle devra passer par la case périlleuse des barrages. Les bleus ont leur destin entre les mains, une victoire et la mission est réussie. Le sélectionneur Didier Deschamps s'attend à une attaque-défense. Il était en conférence de presse ce soir. Extraits choisis.

"Rien de plus beau que la Coupe du Monde !"

Didier Deschamps a d'abord fait un point sur la condition physique de ses joueurs.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

L'entraînement de ce soir a été plus court et sans dévoiler la composition de l'équipe le sélectionneur français devrait faire tourner demain soir : "Certains qui ont joué samedi feront une séance à la carte aussi ce soir. Sans rentrer trop dans le détail, j'aimerais apporter un peu de fraîcheur". L'ancien entraîneur de l'OM devrait définir ses plans cette nuit après l'ultime séance à Clairefontaine.

Le coach DD qui compte sur l'apport du public pour soutenir ces joueurs dont la condition physique est un peu moins optimale en ce début d'Automne, classique à ce moment-là de la saison. Il en a profité pour saluer le changement d'ambiance au Stade de France depuis plusieurs mois. L'enceinte parisienne qui devrait afficher quasi-complet demain : "Il y aura de l'ambiance, mais ça fait des mois qu'il y a beaucoup de monde dans ce stade. L'engouement est là et ça fait plaisir. Mes joueurs en ont besoin et je suis content pour eux.. J'ai connu des ambiances plus spectatrices en tant que joueur ici. Des efforts ont été faits par la Fédération pour fidéliser le public. Le public français aime cette équipe."

Après les questions sur l'état de santé de ses troupes, le tacticien bayonnais a répondu aux critiques sur le fond de jeu de l'Equipe de France très décriée samedi soir malgré la victoire en Bulgarie 1-0. [VIDEO] Il s'est dit conscient du niveau de jeu actuel des Bleus en ajoutant qu'il ne "se voilait pas la face" : "Nous ne sommes ni les plus beaux, ni les meilleurs".

Une phrase qui risque d'irriter certains spécialistes à la vue du potentiel offensif de cette équipe. Kylian M'Bappé et Antoine Griezmann ont du reste été nominés pour le trophée Ballon d'Or ce soir [VIDEO]. Sans oublier Karim Benzema qui n'est toujours pas en odeur de sainteté auprès du coach français. Didier Deschamps qui souhaite plus de maîtrise dans le jeu et une victoire surtout pour envoyer la France à la Coupe du Monde en Russie l'été prochain. Le mondial, graal ultime pour un joueur selon lui : "Il n'y a rien de plus magique que de jouer une Coupe du monde. C'est un événement planétaire quand on est joueur professionnel. J'ai eu la chance d'en jouer dans jouer une dans mon pays. Actuellement, 7 joueurs du groupe ont connu une phase finale de mondial. C'est sacré et on doit tout faire pour se qualifier demain".

"Ne pas attendre face à la Biélorussie"

Didier Deschamps a ensuite évoqué son adversaire biélorusse. Il s'attend bien évidemment à une attaque défense face à une équipe qui n'a plus rien à jouer : "La moitié de leur équipe "type" est absente. Ils ont de la rigueur défensivement avec des joueurs athlétiques mais aussi quelques joueurs plus techniques. Ils vont défendre. Tant mieux ça veut dire qu'on attaquera".

Pour rappel, si les Bleus font match nul ou perdent, il faudra compter sur une contre performance la Suède, actuelle 2ème du groupe, 1 point en moins, face aux Pays-Bas.