Découvrez la vidéo de la bagarre générale qui a opposé les joueurs de l'OL et ceux d'Everton en Ligue Europa, jeudi 19 octobre 2017. Des supporters anglais ont même frappé des Lyonnais depuis les tribunes. Everton doit s'attendre à des sanctions de la part de l'UEFA.

L'OL a réussi a gagner son premier match de Ligue Europa de la saison 2017/2018, jeudi 19 octobre 2017, à Liverpool, en Angleterre, sur le terrain de Football d'Everton pour le compte de la 3e journée de la phase de poules de la compétition.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Une victoire qui fait du bien aux Lyonnais qui n'avaient pas réussi à faire mieux que deux matchs nuls lors des deux premières journées en coupe d'Europe. La rencontre a été disputée et les joueurs de Bruno Genesio, après avoir ouvert le score, ont finalement réussi à s'imposer 2-1 à l'extérieur. Avec 5 points au compteur, ils sont désormais deuxièmes du groupe E, derrière l'Atalanta Bergame (7 points) et trois points devant leurs poursuivant de l'Apollon Limassol (2 points).

La tâche de l'OL n'a pas été simple hier soir. Loin de là. Le match s'est entièrement déroulé sous une pluie battante qui n'a pas facilité les échanges. Par ailleurs, une bagarre générale a éclaté une vingtaine de minutes après le début de la deuxième mi-temps de la partie, alors que Lyon menait 1-0. L'échauffourée a débuté après une charge lourde d'Ashley Williams, le capitaine d'Everton, sur Anthony Lopes, le gardien de l'OL. Elle a ensuite dégénéré et a impliqué plusieurs joueurs de chaque équipe. Avant que des supporters de l'équipe anglaise viennent s'en mêler depuis les tribunes et distribuent des coups aux Lyonnais.

Le match de l'OL dégénère en Ligue Europa

L'arbitre de la rencontre a finalement réussi à calmer les esprits.

En fin de compte, seuls deux joueurs ont pris un carton jaune : Williams du côté d'Everton et Bertrand Traoré du côté de l'OL [VIDEO]. Ce dernier, interrogé par beIN Sports à la fin du match, explique qu'il est venu pour défendre son coéquipier Anthony Lopes. Il estime que le portier a été victime d'une faute suivie d'un geste d'énervement du capitaine adverse. Mais ce que déplore le plus Traoré, c'est le fait qu'un des supporters d'Everton est venu mettre un coup au gardien de but pendant la pagaille. Surtout que ce spectateur semble tenir un enfant dans ses bras, comme on peut le voir sur la vidéo de la bagarre.

C'est quelques minutes plus tard que les ouailles de Ronald Koeman [VIDEO] ont égalisé, par le même Williams, à la réception d'un coup-franc de Sigurdsson, de la tête. Mais, à un quart d'heure de la fin, Bertrand Traoré s'est libéré de la pression de l'échange de coups en offrant la victoire à l'OL en concluant une belle action collective d'une madjer.

Le club d'Everton doit s'attendre à subir des sanctions de la part de l'UEFA après les coups donnés aux joueurs de l'OL depuis les tribunes de son stade.