Depuis son arrivée il y a un an quasiment jour pour jour à la tête de l'Olympique de Marseille, Frank McCourt a promis monts et merveilles aux supporters avec cet OM Champion's Project. L'ambition de concurrencer le PSG et l'arrivée d'un grand attaquant cet été ont été les fers de lance de ce nouveau projet. Malgré un recrutement intéressant l'hiver dernier, ce Mercato estival n'a pas forcément répondu aux attentes dans un premier temps. L'attaquant tant espéré s'est révélé être Kostas Mitroglou, acheté 15 millions d'euros à Benfica.

Frank McCourt : "Je n'ai pas le carnet de chèques du Qatar"

Alors que les supporters de l'OM étaient effrayés à l'idée d'une nouvelle déroute face au PSG dimanche, l'histoire a été bien différente.

Ce match nul, certes décevant au vu de la physionomie de la rencontre, a néanmoins planté les bases pour la suite de la saison. Présent au stade Vélodrome, Frank McCourt a pu apprécier le spectacle tactique proposé par ses joueurs [VIDEO]. Le propriétaire américain du club a, par la suite, été interrogé sur les ambitions futures, notamment sur le mercato. Et même s'il est toujours ambitieux, ce n'est pas pour autant qu'il va signer des énormes chèques. "Nous avons besoin d'être créatifs, de travailler dur parce que je n'ai pas le carnet de chèques du Qatar", prévient-il. Initialement, ce sont 200 millions d'euros qui étaient prévus sur les quatre premières années. Bien plus de la moitié de cette somme a déjà été dépensée mais ce n'est pas pour autant que le futur ne s'annonce pas radieux.

L'OM doit se montrer intelligent sur le mercato

En un an, l'OM a bien progressé et va continuer de le faire dans les années à venir. Mais l'intelligence du recrutement [VIDEO] va devoir primer sur les sommes astronomiques. "Le marché des transferts est très difficile mais les dirigeants ont fait un très bon boulot en prenant les joueurs qui vont emmener l'OM vers une prochaine étape. Il faut être intelligent avec ce marché compliqué". Une déclaration qui fait penser que McCourt ne mettra pas forcément plus la main à la poche dans les années à venir sur le mercato. En revanche, il a insisté sur la formation et que voir les jeunes talents marseillais partir "était inacceptable". Les prolongations de Maxime Lopez et de Boubacar Kamara vont dans ce sens. "Nous devons également trouver des talents dans le monde entier", conclut-il. Andoni Zubizarreta sait ce qu'il lui reste à faire et son entente avec Rudi Garcia sera essentielle pour le prochain mercato du club.