Unai Emeri, l'entraineur du PSG est beaucoup critiqué. Arrivé au PSG pour succèder à Laurent Blanc, parti avec un très joli chèque, l'entraîneur n'a cessé d'être critiqué depuis son arrivé, avec une pointe de commentaires négatifs après la déroute à Barcelone la saison dernière.

Cette saison, les critiques sont moins virulentes, mais restent malgré tout présentes. Est-ce l'homme de la situation ? Quoi qu'il en soit, le PSG affronte Dijon à 17h et l'entraineur à une nouvelle fois fait preuve d'ingéniosité (ou pas) afin de pondre un onze de départ totalement inédit.

On rappelle que le PSG possède l'un des meilleur effectif du monde avec parmi eux, certains des plus grands joueurs de l aplanète, avec notamment en attaque : Draxler, Di Mario, Mbappé, Neymar, Cavani, Lucas, Ben Arfa pour ne citer qu'eux.

Il est donc difficile de convenir à tout le monde, et donc de faire jouer tout le monde. Jusqu'ici, l'entraineur était assez régulier avec un trio d'attaque Cavani, Neymar et Mbappé. En fonction de l'adversaire, il mettait en place un milieu de terrain plus où moins offensif, avec par exemple Pastore ou Draxler, ce qui en faisait une équipe très très offensive.

Dijon est un adversaire largement à la hauteur du PSG, quelle est donc la formation choisie ?

La formation du PSG face à Dijon

Aucune surprise dans les cages avec la présence de Aerola.

En défense, avec l'absence de Thiago Silva, on retrouve Meunier, Marquinhos, Kimpembe et Berchiche à la place de Kurzawa.

Au milieu de terrain, on retrouve Rabiot, Draxler (ce qui montre une forte envie offensive) et surtout Dani Alves qui jouera pour la première fois de la saison au milieu de terrain.

En attaque, c'est également surprenant avec la présence de Di Maria, Neymar et Mbappé.

2 choix forts pour le PSG

Le premier choix est la présence de Dani Alves au milieu de terrain. Le latéral n'a pas encore joué à ce poste, comment va t'il s'en sortir ? face à un adversaire modeste, on espère une bonne prestations du brésilien.

En attaque, Unai Emery a décidé de mettre Mbappé en pointe pour la première fois de la saison. On pense donc que l'entraineur veut mettre en avant la vitesse de pointe de l'attaquant face à une défense plutôt lente. Par ailleurs, il est intéressant de se demander si ce choix est pertinent, car, avec cet adversaire, on voit mal le PSG jouer le contre comme face au Bayern de Munich par exemple [VIDEO]. Comment cela va se concrétiser sur le terrain ? Réponse dans quelques minutes.