Après une victoire difficilement acquise face à l'Angleterre, il y a quatre jours (1-0) à Valenciennes, les bleues ont donné un récital offensif en écrasant l'équipe du Ghana (8-0). Un score mémorable contre une équipe que les françaises n'avaient jamais rencontrée.

Face à l'armada française, les ghanéennes n'auront tenu qu'une demi-heure

Après une première demi-heure où les deux équipes se sont plus ou moins neutralisées, les françaises ont ensuite fait craquer la jeune et courageuse équipe du Ghana. Le premier but intervient à la 37ème minutes par Ouleye Sarr, un peu chanceuse.

En effet dans un premier temps l'attaquante qui en passant a reçu une merveille de passe de Camille Cavala a buté sur la gardienne qui n'a pas pu bloquer et le ballon a rebondi sur la tête de la buteuse.

Cependant la foudre aurait pu frapper quelques instants avant puisque à la 29 ème Léa Le Garrec a trouvé la barre.

Une seconde mi-temps de folie pour les bleues

La seconde mi-temps a été bien plus prolifique en but. Dès la reprise la capitaine d'un soir (ou pas ?) Amandine Henry reprend de volée un corner et signe son premier but de la soirée (47e). Quelques instants plus tard, elle bat de nouveau la gardienne sur un pénalty (53e).

Les joueuses Viviane Asseyi (qui avait marqué le but vainqueur contre l'Angleterre) et Eugenie Le Sommer se sont aussi offertes un doublé. La première s'est illustrée à la (59e) et la (76e). La seconde qui a remplacé Camille Catala à la (46e) a marqué ses deux buts en moins de deux minutes (69e et 70e). Enfin c'est une autre entrante Valérie Gauvin qui a clôturé cette soirée de folie d'une jolie frappe à la (82e).

Top vidéos du jour

Un coaching gagnant pour Corinne Diacre.

De bon augure pour la coupe du monde 2019 en France ?

Jusqu'à maintenant l'équipe de France féminine a toujours suscité beaucoup d'espoir mais a toujours déçu lors des grands rendez-vous. La coupe du monde est encore loin puisque le mondial français se jouera en 2019 mais cet enchaînement de victoire est encourageant. Corinne Diacre va avoir des choix difficiles à faire avec toutes ces joueuses de qualité. A l'heure actuelle, il est compliqué de faire une liste de 23, tant il y a du talent dans cette équipe. Le prochain match amical aidera peut-être puisque la France affrontera la dangereuse équipe de Suède à la fin du mois prochain. Les bleues nous vont-elles nous offrir un premier titre international ? La route est encore longue mais on a une grande envie d'y croire en attendant on va continuer de se régaler avec les matchs amicaux surtout s'ils sont aussi prolifiques que le match d'hier.