Après un Mercato 2016 complètement raté avec les flops Hatem Ben Arfa [VIDEO] ou Grzegorz Krychowiak, le PSG n'avait plus le droit à l'erreur pour ce marché des transferts. Avec la perte du titre en Ligue 1 et l'humiliation contre Barcelone en ligue des champions, le club parisien avait promis de frapper très fort cet été. En recrutant Neymar, Kylian Mbappé et Dani Alves, Paris a montré à l'Europe du football qu'il ne comptait plus lésiner sur les moyens pour arriver au but ultime, remporter la C1.

Florentino Perez voulait Dani Alves au Real Madrid

Si les deux premières recrues citées sont désormais les deux joueurs les plus chers de l'histoire, le latéral brésilien n'a lui rien coûté du tout, du moins en terme d'indemnité de transfert.

Libre de tout contrat après son passage d'un an à la Juventus Turin, l'ancien barcelonais était bel et bien sur les tablettes d'un grand club espagnol lors du mercato. Considéré comme l'un des meilleurs du monde à son poste, Dani Alves était ciblé par Florentino Perez pour rejoindra le Real Madrid ! C'est en tout cas ce que le président madrilène a confirmé hier soir lors de la cérémonie The Best. "J'ai dit à Alves qu'il aurait dû jouer à Madrid", explique-t-il. Un discours très osé étant donné que le défenseur a joué au Barça, le rival de toujours, pendant huit ans. Avec les problèmes cardiaques de Dani Carjaval et le manque de rotation digne de ce nom, le joueur du PSG aurait totalement pu trouver sa place dans l'effectif de Zinedine Zidane.

Il n'aurait pas dit non !

Si ce deal n'a jamais pu aboutir, c'est en réalité parce que les négociations n'ont jamais réellement commencé.

Même si Florentino Perez avoue qu'il était très intéressé par la venue d'Alves, il ne s'est jamais renseigné plus que ça. "Quand je lui ai dit que je voulais qu'il vienne, il m'a répondu que je ne l'avais jamais appelé." Une réponse qui peut vouloir dire que l'intéressé n'aurait pas dit non aux Merengue. Néanmoins cette acquisition, même pour un club comme le Real, aurait sûrement été considéré comme trop onéreuse pour une doublure. Au PSG cette saison, Dani Alves perçoit un salaire monstrueux de 14 millions par an. Tout ça avec l'assurance d'être un titulaire indiscutable, chose qui n'aurait pas été possible au Real Madrid vu le niveau de Carvajal. À 34 ans, il n'est clairement plus de la première jeunesse et même si offensivement, le natif de Juazeiro est un peu à la peine en défense comme en témoigne son match à Anderlecht. Une chose est sûre, il pourra sans problème rentrer dans la cellule de recrutement du PSG après sa carrière [VIDEO].