L'hiver dernier, l'#OM, fraîchement racheté par l'homme d'affaire américain Frank McCourt, avait réalisé plusieurs coups bien sentis lors du mercato. Morgan Sanson, jeune très prometteur, avait été acheté pour 10 millions d'euros tandis que Dimitri Payet faisait son retour sur la canebière pour devenir le joueur le plus cher de l'histoire du club (30 millions d'euros). En plus de ces deux joueurs, les dirigeants olympiens s'étaient également dirigés vers la Juventus Turin pour rapatrier le "vrai capitaine" des Bleus pendant l'Euro 2016, Patrice #Evra.

Patrice Evra ironise sur sa situation à l'OM

Arrivé libre, le latéral gauche était censé apporter toute son expérience à un club souhaitant jouer les premiers rôles en Ligue 1.

Seulement, son bilan à l'Olympique de Marseille n'est, pour le moment, pas loin d'être une catastrophe. Souvent blessé la saison dernière, "Tonton Pat" s'est rapidement transformé en "Papy Pat". Ses performances sont indignes d'un joueur de son rang, comme en témoigne ses horribles prestations contre le PSG l'an passé ou contre Rennes il y a quelques semaines. Depuis, Patrice Evra est abonné au banc, laissant Jordan Amavi, l'une des recrues estivales, prendre sa place sur le couloir gauche de la défense. De son propre aveu, Evra était parfaitement au courant de la venue d'Amavi lorsqu'il est arrivé en janvier. Mais il ne se doutait sûrement pas que la situation serait à ce point chaotique pour lui. Interrogé par nos confrères de l'Équipe, l'international français a décrit sa situation avec ironie : "Désormais, je joue les matchs Coca-Cola".

Il a le soutien de McCourt et Eyraud

Une phrase qui résume bien son nouveau rôle à l'OM. Aligné jeudi dernier en Europa League, Patrice Evra sait qu'il ne foulera plus beaucoup la pelouse sous le maillot marseillais. Sa seule issue de secours actuelle, en dehors du mercato [VIDEO], c'est le calendrier. L'OM joue sur quatre tableaux différents cette saison, avec la Ligue 1, l'Europa League et les deux coupes nationales. Rudi Garcia ne peut décemment pas faire jouer tous ses titulaires à chaque fois et Pat Evra aura un rôle à jouer jusqu'à la fin de la saison. C'est d'ailleurs ce qu'a confié son président Jacques-Henri Eyraud : "Il y a des choix sportifs mais nous avons besoin de tout le monde. Il y a beaucoup d'échéances à venir. Il est exemplaire dans son implication et il est conseille sans cesse nos jeunes". Interrogé sur le club [VIDEO], Frank McCourt a également évoqué le cas Evra et il ne regrette pas de l'avoir enrôlé lors du mercato d'hiver. "Ce dont nous avions besoin à l'époque, c'est d'un adulte. Les gens ne voient pas l'impact positif qu'il a eu sur l'équipe. Il serait le premier à vous dire qu'il ne joue plus aujourd'hui comme il le faisait il y a dix ans". #Mercato OM