Depuis quelques semaines, l'#OM va beaucoup mieux. Cette victoire à l'énergie face à Nice après avoir pourtant été mené 2-0 semble avoir ressuscité tout un groupe. Rudi Garcia n'est pas étranger à ce regain de forme que l'on a pu apercevoir contre le PSG [VIDEO] malgré le nul 2-2. Le passage au 4-2-3-1 a rééquilibré cette formation olympienne en perdition il y a quelques semaines. Les deux récupérateurs Luiz Gustavo et le surprenant Zambo Anguissa apportent bien plus de sérénité qu'un milieu à trois pour la charnière centrale. Ce système aura eu également l'avantage d'avoir remis Dimitri #Payet sur les bons rails.

Un coup dur pour l'OM et Dimitri Payet

Placé en numéro 10, il semble bien plus à l'aise que lorsqu'il évoluait à gauche dans le 4-3-3 fétiche de Garcia.

Plus tranchant, Dimitri Payet peut également décrocher plus facilement et ainsi mieux servir de rampe de lancement pour ses partenaires. Mais à presque 31 ans, l'international français amorce la phase descendante de sa carrière sur le plan physique. Blessé en début de saison à la cuisse, ce qui l'a contrait d'être éloigné des terrains pendant pratiquement un mois, l'ancien lillois a rechuté à l'entraînement ce mercredi. Interrogé sur son cas lors du point presse, Rudi Garcia a expliqué que son maître à jouer sera sans doute absent à Lille dimanche. "Dimitri s'est arrêté avant-hier à l'entraînement, c'est musculaire", a-t-il confié. Un gros coup dur pour l'OM, déjà privé de Jordan Amavi suspendu [VIDEO], et surtout pour le joueur qui retrouvait petit à petit son meilleur niveau.

Un retour ponctuel au 4-3-3 ?

Avec ce nouveau pépin physique, l'OM n'a plus de véritable meneur de jeu dans son effectif.

Hors le 4-2-3-1 nécessite un élément capable de remplir ce rôle. Morgan Sanson, qui n'aime évoluer que dans le coeur du jeu, peut tout à fait reprendre ponctuellement le flambeau. Mais il n'est pas impossible non plus que Garcia modifie son système pour revenir à son 4-3-3. La forme de Maxime Lopez, buteur et très convaincant en Ligue Europa jeudi dernier, est également à prendre en compte. Surtout qu'en face, le Lille de Marcelo Bielsa, une vieille connaissance pour les marseillais, est très malade. Au fond du trou en championnat avec une 19e place, la gronde a commencé contre l'entraîneur argentin. Un système ambitieux avec cinq joueurs à vocation offensive pourrait encore plus perturber un LOSC totalement perdu à l'heure actuelle. En ce qui concerne Dimitri Payet, son absence n'a pas encore été évaluée par le staff médical. L'OM ne prendra en tout cas aucun risque avec son capitaine dans les jours à venir.