Depuis son arrivée à l'Atlético Madrid il y a maintenant trois ans, Antoine Griezmann est devenu l'un des meilleurs joueurs de la planète. Troisième du dernier ballon d'or derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, "Grizzou" avait surtout crevé l'écran lors de l'Euro 2016. Avec 6 buts, il avait été élu meilleur joueur de la compétition tout en finissant meilleur buteur. Depuis, sa cote sur le marché des transferts reste élevée et son départ de l'Atlético ne semble être qu'une question de temps.

La tentation de jouer avec l'un de ses meilleurs amis

Longtemps lors du dernier Mercato, la destination d'Antoine Griezmann devait être Manchester United.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

L'attaquant avait même confié sur le plateau de Quotidien qu'il avait "6 chances sur 10" de rejoindre l'effectif de José Mourinho. Seulement entre temps, l'Atlético a été frappé d'une interdiction de recrutement et l'international français a préféré prolonger en Espagne jusqu'en 2022.

Pour mieux être vendu derrière ? L'idée est largement à cette tendance puisque le club espère en tirer plus de 100 millions d'euros. Diego Simeone a même déjà anticipé son départ en rapatriant Diego Costa pour 65 millions d'euros, bonus compris [VIDEO]. Lors de ce mercato hivernal, il sera à n'en pas douter l'une des cibles principales des grands clubs. Avec une priorité à Manchester United ? Rien n'est moins sûr puisqu'un autre grand d'Angleterre tente de l'enrôler, Arsenal. Et le club d'Arsène Wenger possède un argument de poids, Alexandre Lacazette qui est l'un des meilleurs amis de Griezmann.

Une destination idéale ?

Au cours d'une interview pour Match Of The Day, l'ancien lyonnais a déjà commencé à faire un appel du pied à son partenaire en équipe de France. "Nous sommes de très bons amis et si Griezzy me rend visite à Londres, je vais lui demander de signer à Arsenal" a t-il dit au cours de cet entretien avec le magazine anglais.

Si, sur le papier, on se dit qu'Antoine Griezmann peut viser plus haut, les solutions de secours ne sont pas immenses. Manchester United a recruté Romelu Lukaku cet été et José Mourinho a largement de quoi faire au niveau offensif, même chose pour le Real Madrid qui l'a ciblé pendant un temps l'an dernier. De plus, Arsenal aura largement la place pour l'accueillir à partir de la saison prochaine. Alexis Sanchez et Mesut Ozil, deux cadres de l'effectif, seront en fin de contrat et rien ne dit pour le moment qu'ils soient prêt à prolonger à Londres. On peut se dire qu'un tandem Lacazette-Griezmann peut faire très mal en Premier League.