Dans une interview pour le Canal Football Club, Samir Nasri, milieu de terrain de 30 ans, s'est confié au média sur ses relations avec le Paris Saint-Germain [VIDEO], contacté à deux reprises par ces derniers, et confirme qu'il aurait pu revenir en Ligue 1 cet été, neuf ans après son départ pour Arsenal. Nasri a évoqué alors le souhait affiché par le club de la capitale de ne pas le voir partir à Manchester City ou United, auquel il aurait répondu négativement. La seconde fois où Nasri aurait été contacté par le club parisien, c'est lorsque Laurent Blanc était entraîneur, et où le choix s'est porté sur Cabaye. Nasri a donc confirmé que sa décision s'était porté sur Antalyaspor, et Jérémy Ménez, après avoir discuté avec l'Olympique de Marseille, l'Olympique Lyonnais, l'AC Milan, mais aussi Besiktas, Galatasaray, avec un projet ambitieux du président du club turc de football.

Il a confié avoir été rassuré aussi d'avoir pu s'exprimer avec Ménez qui avait alors insisté pour qu'il rejoigne le club. Par ailleurs, Samir Nasri compare son vécu à celui de Karim Benzema, mais aussi d'Hatem Ben Arfa, victimes, selon lui, d'une partie raciste de la France.

L'histoire de Samir Nasri !

Depuis 2013, Nasri a été écarté de l'équipe de France par Didier Deschamps, situation que vit depuis 2015 Karim Benzema. Si les deux joueurs ne figurent pas sur la liste des bleus pour les mêmes raisons, Nasri évoque donc qu'une des causes de cet écart seraient en lien avec ses origines. Les altercations entre Didier Deschamps et Hatem Ben Arfa n'expliquent pas la décision prise par le coach Deschamps, qu'il ne comprend pas. Nasri évoque le cas de Mathieu Valbuena, qui n'est plus présent au sein de l'équipe de France, ce qui interroge sur le cas Benzema.

En effet, si le footballeur international français qui évolue au poste de milieu offensif à Fenerbahçe était présent, cela aurait pu expliquer un non-retour pour Benzema, puisque l'histoire (sextape) concerne les deux joueurs.

Nasri [VIDEO] aurait dès lors compris qu'il faille faire un choix entre les deux, mais ne comprend pas l'absence de Benzema en équipe de France, puisque Valbuena n'est plus dans l'actualité de l'équipe de France. Pour Nasri, c'est une bêtise que Benzema ne soit pas en équipe de France, faisant parti des meilleurs joueurs du monde à son poste. On se rappelle, à ce titre, les propos tenus d'Eric Cantona, qui avait accusé Didier Deschamps de racisme lors de l'Euro 2016, qui avait décidé lors de cette compétition, de se passer de Benzema et Ben Arfa. L'ancien international, qui n'a plus été sélectionné depuis l'échec du match aller en Ukraine, reprend donc ces propos à son tour.