Ce Dimanche 22 octobre est un jour peu glorieux pour les parisiens, qui rencontraient l'OM, au stade Vélodrome. Dès les premières minutes, les parisiens peinent à mener le jeu, avec des marseillais au top de leur forme et... de leur agressivité ! Cette rencontre est la preuve même, qu'une surmotivation peut à elle seule faire gagner une équipe. On ne minimise pas non plus le talent des joueurs marseillais et notamment la prestation de Luiz Gustavo, homme de ce match, avec son magnifique tir, à la 17ème....

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Mais il est clair, que la combativité des joueurs marseillais a largement prédominé cette rencontre [VIDEO], avec à l'inverse, un PSG en dessous de sa forme.

2 contre 11: Neymar et Rabiot ont à eux seuls porté le match, côté parisien.

Les autres joueurs étant absents, imprécis, pas motivés ? Même le sauveur du Paris Saint-Germain, Don Cavani, est passé à côté de son match (Et on lui pardonne, de même qu'on pardonne à Rabiot son erreur fatale à la 78ème, compte tenu de sa prestation globale). Jouer au Vélodrome n'est jamais chose facile, mais il semble y avoir une réel manquement côté parisien. Le PSG a sous estimé son adversaire, pour qui l'enjeu de ce Classico était majeur !

Neymar dans le viseur marseillais

Au delà des qualités techniques, la stratégie marseillaise était essentiellement basée sur une sur-agressivité et un jeu de contact. Un esprit de bataille, auquel les parisiens n'ont pas su répondre. Et dans le viseur marseillais, la cible première est bien entendu Neymar. On l'a vu à maintes reprises se faire bousculer par les joueurs marseillais (sans réaction de l'arbitre) et insulter par les supporters.

Dès l'entrée de jeu, on sent ce climat de provocation, qui nous a immédiatement fait penser au très regretté France-Italie, où Zidane avait lui même été pris pour cible. L'enjeu étant de le mettre à bout. Et comme dans ce fameux match, la cible s'est laissée prendre au piège. Neymar bouscule Ocampos d'un léger coup de tête (largement théâtralisé par la victime), à la 87ème. C'est l'expulsion !

Alors, Neymar s'est-il laissé avoir, à la manière d'un novice ? On connait ses sautes d'humeur, sa tendance aux égo-trips. De même, l'altercation avec Unai Emery, avant ce Classico a fait parlé d'elle. [VIDEO] Mais risquer un forfait face à Nice, pour cet amoureux du ballon...?! Nous ne le pensons pas. En revanche, une chose est sûre, c'est qu'il a fait preuve d'irresponsabilité et a vraisemblablement sous estimé la capacité de ses coéquipiers, à remonter au score, en ultime fin de match.

Notre théorie ? Neymar a quitté le terrain par ras-le-bol certes, mais volontairement. Peut-être même pour justifier un échec prévisible.

A 2 joueurs valides contre 11, un score de défaite, une ambiance tendue et surtout...un forfait peut-être déjà annoncé pour le match contre Nice. En effet, on a déjà vu Unai Emery, opter pour cette stratégie, en préservant son joueur phare pour les matchs de Champions league (face au Bayern notamment). NEYMAR JR ne jouera donc pas contre les niçois ce vendredi 27 octobre, mais ça s'était déjà au programme.