Les derbys ou les affiches historiques d'un championnat sont toujours propices aux provocations en tout genre. Ce Classique de dimanche entre le PSG et l'OM n'a pas dérogé à la règle, loin de là ! Toute la semaine qui a précédée ce choc entre les deux rivaux, les déclarations se sont multipliées dans la presse. De Thomas Meunier à Dani Alves en passant par Kylian Mbappé, de nombreux acteurs ont rendu ce match aussi intéressant sur le terrain qu'en dehors.

Dani Alves lance la première pierre

Que ce soit pour Thomas Meunier [VIDEO] ou pour Dani Alves, les deux joueurs du PSG ont utilisé le même média pour lancer les hostilités, le Canal Football Club.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Émission désormais mythique de Canal +, le CFC a interrogé les deux hommes sur ce Classique et ils n'ont pas hésité à chambrer, chacun à leur manière, leur adversaire du soir.

Le Brésilien n'a d'ailleurs pas fait de quartier quand on lui a demandé de citer au moins trois joueurs de l'OM : "Non, je ne peux pas" ! Une réponse qui a fait le tour des réseaux sociaux et qui a, surtout, mis de l'huile sur le feu quelques minutes avant le coup d'envoi. Surtout, on peut se dire que Dani Alves a, soit la mémoire courte, soit un goût prononcé pour les énormes trolls. Dans l'effectif se trouve deux anciens coéquipiers du latéral, en club ou en sélection. Il a, en effet, été l'un des coéquipiers de Patrice Evra à la Juve et de Luiz Gustavo en équipe du Brésil. Le dernier cité, n'a d'ailleurs pas du tout apprécié ce chambrage en règle.

Luiz Gustavo sort le lance-flamme !

Auteur d'un match immense [VIDEO]et désigné meilleur joueur de ce Classique, le milieu brésilien de l'OM a eu connaissance de cette déclaration quelques instants après la fin du match.

Sa réponse ne s'est pas faite prier : "Dani dit ne pas pouvoir citer un joueur de l'OM. Qu'il demande à sa femme, elle en connait au moins un". Déjà qu'il avait multiplié les tacles décisifs pendant cet OM-PSG, Luiz Gustavo vient tout simplement d'achever son compatriote ! Une sortie au lance-flamme à laquelle Dani Alves n'a pas voulu répondre. Même s'il s'agit d'une simple blague, le marseillais est allé très loin dans ses propos, pour le plus grand bonheur des supporters phocéens, jamais lassés de ce genre de sortie. On attend maintenant avec impatience la suite de cette histoire qui pourrait se conclure le 24 février prochain, date de la confrontation retour entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille au Parc des Princes.