Le dimanche 22 octobre, au stade Orange Vélodrome, à 21h, se déroulera une rencontre choc: le Classico, la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille, pour la 10e journée de clôture de Ligue 1. Un match qui s'annonce plein de rebondissements, et qui représente beaucoup des deux côtés. Avec deux équipes qui semblent à des niveaux bien différentes, les pronostics vont bon train. Le club de la capitale française, avec des stars brésiliennes comme Neymar, Dani Alves, et des vedettes XXL comme Kylian Mbappé, a fait fort lors du dernier mercato, en soulevant des sommes à faire trembler le monde du football, mais qui s'est aussi avéré, économiquement et médiatiquement, être une « bonne affaire ».

Résultat : l'équipe parisienne apparaît comme un concurrent redoutable, et ne laisse rien passer. De l'autre côté, les Marseillais, dont on connait la réputation, ne se laisseront pas faire, c'est certain. Si, la saison passée, les Parisiens se sont imposés 5 contre 1 face à Marseille, cette année est « spéciale », selon Edinson cavani, interrogé par RMC.

L'importance du classico de ce dimanche

L'international uruguayen n'a pas caché la volonté du Paris Saint-Germain [VIDEO] de gagner ce match dans la cité phocéenne, soulignant l'importance que revêt ce match « spécial » pour les deux clubs. L'objectif principal est de gagner les trois points. Les supporters de l'Olympique de Marseille espèrent la victoire ou le match nul, propos qui reviennent lorsqu'on les interroge.

D'une part, des joueurs marseillais qui devront avoir la niaque, avec des supporters qui y croient et un vélodrome que les marseillais veulent voir telle une forteresse imprenable. Quant à l'équipe de la Ville-Lumière, après la déception lors de la rencontre face à Dijon, avec des performances offensives qui reste insatisfaisantes, et un Meunier qui inscrit un doublé qui sauve le Paris Saint-Germain [VIDEO], le combat continue.

Mais, aux dernières nouvelles, avant la rencontre importante de dimanche, les supporters parisiens ont appris qu'ils ne pourront pas se déplacer pour acclamer leurs joueurs préférés lorsqu'ils fouleront le terrain du Stade Orange Vélodrome. En effet, le préfet des Bouches-du-Rhône a déclaré, sur les antennes de France Bleu Provence, avoir demandé l'interdiction du déplacement des parisiens pour ce match, qui s'annonce quelque peu mouvementé. Enfin, il semblerait qu'il ne reste plus de places pour le Classico, excepté quelques dernières places de luxe, encore disponibles. Quant à Pierre Ménès, ce dernier a aussi donner son avis concernant le match de dimanche, en alertant les joueurs du Garcia qu'il faudra attaquer s'ils veulent gagner !

Affaire à suivre.