Depuis son arrivée à la tête du Paris Saint-Germain [VIDEO] en 2011, la direction qatarie du club n'a jamais caché son ambition de se doter d'un outil d'entraînement de pointe, en se basant sur le modèle des autres grands clubs européens (Real Madrid, FC Barcelone, Arsenal...). L'actuel Camp des Loges, situé à Saint-Germain en Laye (78), où le club de la capitale réside depuis le début des années 1970, dispose de l'ensemble des fonctionnalités et services dignes d'une équipe sportive professionnelle (balnéothérapie, salle de massage, salle de soins, salle de musculation, zone presse...) mais ne satisfait pas les désirs de grandeurs des dirigeants parisiens.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

En début d'année 2017, le club avait officialisé son projet de futur centre dans la commune de Poissy, toujours dans les Yvelines. L'objectif est de permettre à l'équipe de football professionnelle masculine de disposer de son propre centre (elle le partage actuellement avec les autres sections du club).

Alors que la livraison de ce nouveau centre était prévue pour le début de saison 2020-2021, un problème commence à faire surface...

Le nouveau centre du PSG livré... en 2021 ?

Alors que jusque-là le projet parisien ne semblait rencontrer aucun empêchement, un imprévu commence à prendre de l'ampleur depuis maintenant quelques semaines. Le problème réside dans le retard accumulé par le déménagement d'une fourrière située sur l'emplacement du nouveau centre. Le sous-préfet des Yvelines, Stéphane Grauvogel, chez nos confrères du Parisien, a rappelé que le déménagement d'une telle structure implique plusieurs problématiques, comme les "fouilles archéologiques préventives à réaliser, la protection des espèces présentes, ou encore la loi sur l'eau". La procédure de déménagement, qui devrait prendre plusieurs mois, va contraindre le club à repousser l'inauguration de la nouvelle structure.

Jean-Claude Blanc, directeur général du Paris Saint-Germain, ne s'inquiète pas et affirme que le club "s'adaptera en retardant le début des travaux", prévus initialement lors de l'été prochain, et en "repoussant l'installation de l'équipe" à Poissy pour la saison 2021-2022. Paris devra donc s'armer encore un peu plus de patience et de diplomatie avant de pouvoir réaliser et finaliser ce projet, qui est indispensable dans sa quête de croissance. Dans une période où le Fair-Play impose des règles strictes sur les revenus et les dépenses des clubs européens, le futur centre permettra au PSG [VIDEO] d'optimiser sa formation et les plus-values qui vont avec.