Peu actif sur le dernier marché des transferts, le Real Madrid est entré dans une période calme. Florentino Pérez a-t-il changé ? Alors que ses entraîneurs avaient tendance à rester peu de temps sur le banc, il semble que le président de la Casa Blanca se soit calmé puisque Zinedine Zidane va bientôt fêter ses deux ans au poste d'entraîneur. Un calme qui se traduit également au niveau du recrutement, le club merengue ayant désormais tendance à privilégier le recrutement de jeunes talents et d'éviter une flambée des prix sur de gros joueurs. C'est notamment ce qui est arrivé durant l'été lorsque le Real Madrid a finalement renoncé à recruter Kylian Mbappé en raison de la montée impressionnante de son prix de vente.

Si bien que le dernier Galactique à proprement parler est Gareth Bale, recruté en 2013 pour 101 millions d'euros.

Un Real Madrid qui mise sur la jeunesse

Une fin des Galactiques que Florentino Pérez a justifié au cours d'une interview accordée au média ibérique El Español. « Cela ne signifie pas que s’il existe la possibilité de faire venir un joueur merveilleux, nous ne le ferons pas mais tout n’est pas aussi simple », a souligné le président du Real Madrid. « C’est très difficile à améliorer. A mon avis, nous avons le meilleur à chaque poste ». L'homme fort de la Casa Blanca a notamment mis en avant la réussite de jeunes éléments comme Isco et Marco Asensio, mais a également confié que l'avenir du Real Madrid est assuré avec le recrutement de joueurs comme Jesus Vallejo, Theo Hernandez [VIDEO], Martin Odegaard, Dani Ceballos ou encore Vinicius Junior.

De jeunes joueurs pleins de talent sur lesquels le Real Madrid a su mettre la main avant la concurrence.

Une star de temps en temps au Real Madrid ?

Une partie des supporters repensera sans doute à la période des Galactiques, où le club madrilène gagnait moins de titres mais enflammait le marché des transferts avec les arrivées de Zinedine Zidane, Luis Figo, Michael Owen, Ronaldo ou encore David Beckham. Même la deuxième période des Galactiques s'est avérée productive avec les venues de Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou encore Gareth Bale. Faire venir un grand joueur de temps en temps n'est pas exclu par Florentino Pérez. Mais le président du club merengue l'assure, il n'y aura plus de grandes périodes d'arrivées de joueurs coûteux et médiatiques, de stars du football. Désormais, au Real Madrid, la star, ce sont les jeunes.