Le Racing 92 débute bien sa saison en Coupe d'Europe. Les Parisiens, qui jouaient chez eux à Colombes, ont battu sur un score très serré de 22-18 les Anglais de Leicester. Ces derniers ont été un véritable danger pour le Racing de bout en bout du match et repartent de France avec le bonus défensif en poche. Le Racing, quant à lui, n'a pas pris le bonus offensif ce qui aurait pu lui être utile pour la suite de la compétition.

Il faudra tout de même retenir que ce succès à domicile même si il est étriqué (22-18) est une très bonne chose. Sur le terrain les joueurs parisiens ont fourni une bonne prestation même si ils ont eu du mal à conclure leurs actions notamment au début et à la fin de la seconde période de jeu.

La tête de Laurent Travers, le coach du Racing, à la fin du match indiquait clairement qu'il regrettait de ne pas avoir pris le point bonus. C'est en défense que les Parisiens ont pêché. L'arrière international français Henry Chavancy avouait après le match que les joueur du Racing s'étaient fait peur. Les Anglais les ont, en effet cueillis à froid, en inscrivant un essai dès la 3ème minute. Mais le Racing a su réagir très vite pour ensuite mener au bout d'une demi-heure de jeu. Les Parisiens parvinrent à marquer trois essais (19-12). Le Racing peut d'ailleurs remercier son jouer Leone Nakarawa qui fût providentiel sur ce match.

Le Racing 92 commence bien en Coupe d'Europe grâce à un joueur : Leone Nakarawa

Le deuxième-ligne du Racing 92, Leone Nakarawa, est celui qui a marqué les trois essais de son équipe.

Top vidéos du jour

Inscrits à la 18ème, 24ème et 29ème minute de jeu, ces trois essais ont été construits dans des mouvements purs et précis. Nakarawa, qui a été élu homme du match, a été très impressionnant. Le champion olympique de rugby à VII n'a rien perdu de ses gestes hallucinants comme il l'a prouvé sur chacun de ses trois essais. Et l'importance du deuxième-ligne dans cette rencontre ne s'arrête pas là puisqu'il a aussi été essentiel dans l'alignement des joueurs franciliens.

Mais sa prestation de grande classe a failli être ternie car il a fallu d'un rien pour que les Anglais de Leicester [VIDEO]s'imposent. A la fin de la première période, Leicester parvient à réduire l'écart grâce à May (19-15). Puis les Britanniques ont bien profité de leur supériorité numérique, Vakatawa étant expulsé suite à un carton jaune à la 35ème minute. Le pilier Census Johnston a sauvé les Franiciliens d'un essai à la 40ème minute grâce à un retour décisif sur le centre Smith qui filait droit vers l'en-but. Le début de la seconde mi-temps assez soporifique, les deux équipes ne parvenant pas à aller au bout de leurs actions. Le Racing n'arriva pas à atteindre le bonus offensif à deux reprises (45ème et 52ème) , Leicester ne parvint pas non plus à inscrire un autre essai par l'intermédiaire de May (65ème). Les deux équipes se quittent donc sur un match très serré où l'une ou l'autre aurait pu l'emporter. Et c'est finalement les Franciliens, les grands gagnants.