Benoît Paire, qui occupe la 37ème place au classement ATP, entrait ce mardi en lice lors du tournoi de tokyo. Il affrontait l'un des locaux de l'épreuve, le Japonais Yuichi Sugita. La partie entre les deux hommes n'aura duré que 35 minutes. Elle se terminera dès le début du deuxième set car le Français, apparemment malade, a déclaré qu'il abandonnait. Bien que le médecin soit intervenu, il semblerait que Benoît Paire ait été dans l'incapacité de reprendre le match.

Le Français avait pourtant été assez accrocheur dans le premier set remporté 6-4 par son adversaire. Yuichi Sugita passe donc au deuxième tour avec un avantage assez considérable sur son prochain adversaire, Milos Raonic.

En effet le Japonais affrontera le Canadien sans avoir trop de fatigue puisque son match contre Benoît Paire a été rapide en raison de l'abandon du Français. Du côté de l'Avignonnais, on peut regretter cet épisode qui vient perturber la saison du joueur, qui est jonchée, cette année, de résultats en dent de scie.

L'abandon de Paire au tournoi de Tokyo vient s'ajouter à ses mauvais résultats en 2017

Benoit Paire a commencé sa saison 2017 par un beau parcours au tournoi de Chennai où il atteint la demi-finale, qu'il perd face à l'Espagnol Bautista-Agut. Si le Français a donc bien débuté sa saison, celle-ci va cependant connaître beaucoup de remous. Sur les 28 tournois qu'il a disputé pour le moment cette année, l'Avignonnais est tombé 12 fois dès le premier tour (aux tournois de Sydney, Rotterdam, Marseille, Dubaï, Indian Wells, Monte-Carlo, Estoril, Lyon, Roland-Garros, Halle, Umag, Cincinnati et donc Tokyo).

Top vidéos du jour

L'abandon du Français pour le tournoi japonais, même si il est malade, vient donc s'ajouter aux défaites subies par le Français depuis le début de l'année.

Mais il n'y a pas eu que de mauvais résultats dans sa saison. Benoit Paire est arrivé deux fois en finale (toutes les deux perdues : une à Sophia Antipolis et l'autre à Metz). Il a aussi atteint à quatre reprises les demi-finales d'un tournoi ( à Chennai, Montpellier, Marrakech et Stuttgart). Son parcours aux tournois des Grands Chelem est, cependant, chaotique puisqu'il ne parvient qu'en huitième de finale qu'à Wimbledon (face à Andy Murray). A l'Open d'Australie, il est sorti au troisième tour par Dominic Thiem (6-1, 4-6, 6-4, 6-4). A Roland-Garros, il tombe d'entrée sur Rafael Nadal, qui le bat sans trop de difficulté (6-1, 6-4, 6-1) et à l'US Open, c'est Misha Zverev, le grand frère d'Alexander, qui met fin à son parcours dès le deuxième tour (6-3, 6-2, 3-6, 6-7, 7-5).