Depuis le début de l'année 2017 #Rafael Nadal a retrouvé son niveau de jeu et il vient une nouvelle fois de le confirmer. L'Espagnol vient de gagner son sixième titre de la saison après Monte-Carlo, Barcelone, Madrid, Roland-Garros et l'US Open. Le numéro 1 mondial a remporté le tournoi ATP 500 de Pékin aux dépens de #Nick Kyrgios. Nadal n'a fait aucun cadeau au jeune australien Nick Kyrgios. Le Majorquin a disposé facilement de son adversaire en deux sets (6-2, 6-1).

Et pourtant le match semblait vraiment bien commencer avec des échanges qui se valaient entre les deux joueurs. Les coups étaient lâchés à pleine puissance et la volonté de mettre la balle le plus loin possible de l'adversaire transparaissait dans chaque coup de raquette des deux hommes.

Puis à 2-2, Nadal est parvenu à remporter son jeu de service (3-2) puis à breaker (4-2). Ce fut la mauvaise opération pour Nick Kyrgios car Rafael Nadal n'est jamais aussi redoutable que lorsqu'il prend de l'avance sur son adversaire. L'Espagnol n'a pas eu trop à forcer pour aller chercher les deux jeux qui le séparaient de la victoire dans le premier set de la partie (6-2). La perte de ce premier set alors qu'il avait bien débuté semble avoir perturbé Nick Kyrgios. L'Australien a totalement sombré dans la deuxième manche du match. Rafael Nadal s'est facilement approprié les jeux de services de Nick Kyrgios. Ce dernier a d'ailleurs tout tenté pour revenir sur le Majorquin. Il a d'abord essayé de passer en force, puis a ensuite temporisé. Mais aucune de ces deux tentatives n'a fonctionné. Rafael Nadal dominait les échanges dans lesquels il faisait extrêmement mal à l'Australien qui n'existait plus que par quelques hot shots.

Ce qui a donc permis à Nadal de finir le set sur un score assez large (6-1).

Un titre de plus pour Rafael Nadal qui montre qu'il est intouchable cette saison

Sur ce tournoi, Rafael Nadal a donné l'impression d'être imbattable, comme sur l'ensemble de l'année à quelques exceptions près. A part sur son premier tour face au Français Lucas Pouille, l'Espagnol a facilement éliminé tous ses adversaires confirmant ainsi son retour au plus haut niveau et sa place de numéro 1 mondial. Il aura l'occasion de continuer à se montrer intraitable la semaine prochaine, lors du Masters 1000 de Shangaï. Tournoi auquel participera également son éternel rival, Roger Federer.

Ce qui veut dire aussi que l'Espagnol aura peu de temps pour respirer et profiter du 75ème titre de sa carrière. Mais son efficacité en indoor plus ses bons résultats depuis le début de la saison seront aussi un avantage non négligeable pour lui qui va sans aucun doute possible tout faire pour remporter le Masters de Shangaï. #PEKIN