2

Après avoir analysée les performances de ses membres pendant le Mercato, cet été, les dirigeants de l’équipe merengue décident de partir en quête du joueur qui pourra combler les failles de celle-ci dans le secteur offensif. Bien que Benzema ne soit actuellement pas apte à concourir de matchs faute d’une blessure à la cuisse, cela ne remet pas, pour autant, la performance du reste du groupe en cause. En effet, porter le numéro neuf n’est pas mission impossible. C’est d’ailleurs ce que nous a démontré l'équipe merengue avec les scores marqués à l’insu de la Real Sociedad [VIDEO]. Et cela, le magicien du Real et son président en sont bien conscients.

Toutefois, ils insistent sur le fait d’importer de nouveaux joueurs pour accouder CR7. Et dans la liste s’affiche officiellement Alexis Sanchez, le talent à l’état brut d’Arsenal, qui verra son contrat achever en juin 2018.

Le non définitif de Sergio Ramos

Des beaux exploits pour une charge minimale… C’est ce que cherche actuellement le président des Madrilènes. Et tous ces avantages, il les retrouve chez Alexis Sanchez. Si les accords vont bon train, on espère alors que le joueur passera directement en mode merengue au Mercato d’été de l’année prochaine. Bien sûr, plusieurs paramètres traduisent que le jeune chilien choisira le Real Madrid pour poursuivre sa carrière de footballeur pro. Mais comme on l’attendait, des hostilités ressortent des vestiaires du club. Les membres, représentés par leur capitaine Sergio Ramos, seraient contre cette idée de transfert [VIDEO].

Et pour explication, celui-ci remet en surface le passé du chilien au sein de la FC Barcelone. Passé, qui, selon lui, entravera, pour sûr, son intégration au sein de l’équipe merengue. A cela s’ajoute l’engouement de Manchester City pour le joueur qui est loin de rendre la tâche facile pour le Real Madrid.

Un lot de consolation pour les Madrilènes

Si la situation laisse paraître l’impossibilité d’avoir une équipe paisible avec Alexis Sanchez, le Real Madrid reste aux aguets avec les autres joueurs de son viseur. En effet, nous avons également l’attaquant du Bayern Robert Lewandowski qui évoque une discussion incessante pour les fans. Cependant, ce terrain semble aussi stérile lorsque le polonais avoue n’avoir jamais voulu quitter sa « team » pour se lier mains fortes à l’équipe merengue. On s’attend alors à ce qu’Andrea Belotti (Torino) ou Timo Werner (Red Bull Leipzig) viennent à la capitale espagnole ultérieurement.