Depuis son rachat par l'homme d'affaire américain Frank McCourt, l'Olympique de Marseille essuie de très nombreuses critiques. Projet bancal, mensonges, promesses non tenues, emballement, les griefs sont multiples à l'encontre des dirigeants de l'OM. Il faut dire que la communication était, au préalable, plutôt alléchante pour les supporters. 200 millions à injecter sur le marché des transferts [VIDEO] et l'ambition de concurrencer le grand Paris Saint-Germain ont été les fers de lance de ce nouveau projet, l'OM Champion's Project.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Mais un an après la vente de Margarita Louis-Dreyfus, force est de constater que tout cela est encore loin.

Ne pas conserver Gomis, un choix discutable

Le plus grand exemple reste la promesse de l'achat d'un attaquant de classe mondiale lors du dernier Mercato.

Pendant des mois, l'état-major olympien ont fait miroiter des grands noms à ses supporters. On annonçait même un investissement très importantes, de l'ordre de 40 à 60 millions d'euros. Au final, le Vélodrome doit se contenter de Kostas Mitroglou, arraché à Benfica le 31 août pour 15 millions d'euros (plus 12M si l'OM veut revendre le joueur). Si l'international grec n'est pas non plus un numéro 9 de bas de gamme, on est loin de la grosse pointure attendue. Surtout quand on sait que Bafétimbi Gomis, prêté par Swansea, a quitté le club cet été en ayant inscrit 20 buts en championnat. Un choix discutable qui ne fait pas l'unanimité, en particulier chez une ancienne star de la Ligue 1, Younes Belhanda.

"Je pense qu'ils se sont trompés"

Désormais coéquipier de Gomis à Galatasaray, l'ancien niçois a une place privilégiée puisqu'il est l'un des premiers à apprécier l'excellent début de saison de son attaquant.

Auteur de 7 réalisations en 7 matches de championnat, Bafé Gomis rayonne en Turquie et il n'en fallait pas plus à Belhanda pour tacler la direction de l'OM. "Un attaquant qui te met 20 buts, si tu ne comptes pas sur lui, c'est qu'il y a un soucis", argumente-t-il avant de conclure "Je pense qu'ils se sont trompés". Il est certes trop tôt pour dire si l'OM a bien fait de ne pas signer l'ancien lyonnais pour enrôler Kostas Mitroglou, ce dernier, blessé depuis son arrivée, n'ayant disputé que 10 minutes avec sa nouvelle équipe [VIDEO]. Mais après les critiques de Samir Nasri [VIDEO], de William Vainqueur [VIDEO] et celles de Pierre-Emerick Aubameyang [VIDEO], c'est un autre ancien cador de Ligue 1 qui y va de ses commentaires négatifs sur les dirigeants olympiens. Pour devenir un club attractif, il y a mieux comme publicité.