Dans un match marqué par l'hommage rendu aux victimes des attaques du 13 novembre, la France a poursuivi sa série d'invincibilité en Allemagne : cela fait maintenant 30 ans qu'elle n'a pas été battue sur le terrain de son voisin d'Outre-Rhin. Après la victoire en 2016 en demi-finale, les Bleus parviennent à nouveau à tenir tête à l'Ogre allemand, toutefois privé de certains de ses cadres habituels.

Des Bleus au niveau !

Alors que les dernières sorties de la France n'avaient pas été très convaincantes, ce qui a été entrevu lors de ce match confirme l'extraordinaire potentiel de cette équipe. Après quelques bonnes parades de Trapp dont la question du départ se pose aujourd'hui [VIDEO], Lacazette a ouvert le score (33') après une belle possession de passe des Bleus et surtout, un énorme travail de Martial.

Le joueur courtisé par un grand club espagnol [VIDEO] enchaîne feinte de frappe, crochet et passe décisive dans un tout petit périmètre, confirmant son retour en forme des dernières semaines.

Malheureusement, l'Allemagne égalise par Timo Werner (56') et manque même de prendre l'avantage sur un coup-franc de Kroos mais heureusement, la frappe du milieu du Real trouve la transversale. 15 minutes plus tard, Lacazette profite d'une merveille de passe de Mbappé pour inscrire son premier doublé en Bleus (73').

Martial aurait sans doute réalisé le match parfait s'il avait remporté son duel face à Trapp, mais sa frappe trop molle est captée par le portier allemand, ce qui permet à la Mannschaft de revenir en toute fin de match (90+3'). Peut-être les Bleus ont-ils été distraits par l'entrée sur le terrain d'un streaker à quelques minutes du terme de la rencontre...

Les quatre Parisiens présents sur le terrain ont sans doute eu une petite pensée pour leur coéquipier Verratti qui ne verra pas la Russie après l'élimination de l'Italie par la Suède en barrages. [VIDEO]

Qui a validé son ticket pour la Russie ?

Alors qu'il avait été décevant lors de l'Euro 2016 en ne marquant aucun but, Martial a montré lors de ce match toute l'étendue de son talent et rappelé qu'il faudrait compter sur lui pour la prochaine #coupe du monde. Son superbe enchaînement sur le but de Lacazette ainsi que ses courses incessantes font sans doute de lui l'homme du match, malgré quelques ratés.

Alors que l'on attendait encore un match référence de Lacazette en #Equipe de France, il semblerait que l'ancien Lyonnais ait enfin décidé de sortir de sa boîte. La prestation convaincante et surtout le doublé du coéquipier de Sanchez, qui n'ira pas en Russie [VIDEO], en font un concurrent sérieux pour la Russie.

Entré à l'heure de jeu à la place d'un Jallet plutôt débordé, Pavard a confirmé sa bonne prestation d'il y a quatre jours face au Pays de Galles. Dans un groupe qui manque d'alternatives sur les côtés, le joueur de Stuttgart a des chances de faire partie du bon wagon. #Football