Avec le retour en force d'Alphonse Aréola, auteur d'une excellente prestation dimanche dernier face à l'Olympique Lyonnais, Kevin Trapp n'aura probablement que les coupes nationales pour s'exprimer cette saison. Seule une blessure du jeune international Français lui ferait retrouver sa place dans les cages du PSG pour les rencontres cruciales à venir dans la saison. Le portier Allemand intéresserait le Borussia Dortmund, mécontent des prestations décevantes de son gardien actuel Roman Bürki lors du match face à Tottenham en Ligue des champions. Il n'y a toutefois pas d'urgence du côté du Borussia puisque les prestations de Bürki en Bundesliga sont plutôt satisfaisantes depuis le début de la saison.

Il n'empêche que le club allemand garde également toujours un œil sur Timo Horn, le portier de Cologne, et envisage donc de lui trouver malgré tout un remplaçant.

Déjà dans les petits papiers de Dortmund depuis le dernier mercato hivernal, l'ancien pensionnaire de Francfort n'aura pas d'autre choix que de quitter le club de la capitale s'il espère être sélectionné avec la Mannschaft pour suppléer Manuel Neuer lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. Parce qu'en Allemagne [VIDEO], pays réputé pour sa formation des gardiens, il n'est pas envisageable de sélectionner un portier non titulaire dans son club. Le beau gosse Allemand le sait pertinemment et fera tout pour débloquer la situation d'ici là. Cela aurait au moins le mérite de régler le problème de hiérarchie des gardiens au PSG et permettrait à Alphonse Aréola de jouer plus libéré, au moins jusqu'à ce que le Paris-Saint-Germain investisse un bras sur un top goal.

Trapp, roi de la boulette au PSG

La dernière boulette en date de l'Allemand remonte au match face à Tottenham lors de l'International Champions Cup, dans de la préparation d'avant saison du PSG. Depuis, on ne l'a plus revu. On lui a pourtant laissé sa chance, mais l'Allemand n'en est pas à son coup d'essai.

D'abord face à Bordeaux, peu après son arrivée à Paris en 2015, où le portier s'était emmêlé les pinceaux et avait permis aux Bordelais d'arracher le match nul. La même année, une grosse erreur de jugement à Santiago Bernabeu avait coûté la défaite face au Real Madrid [VIDEO] en Ligue des champions.

En espérant que la malédiction des gardiens du PSG cesse au plus vite, parce qu'entre Apoula Edel dont on ignorait l'âge, Salvatore Sirigu qui s'est absolument effondré sans raison apparente et Alphonse Aréola, également capable du pire, on pourra bientôt cuisiner un couscous à Paris.