Nasser Al-KhelaÏfi veut l'Europe à ses pieds. Les investissements délirants de la direction parisienne cet été en témoignent. Les Qataris se croient dans Football Manager et balancent des centaines de millions à tours de bras pour s'attacher les services des plus grandes stars du ballon rond. Neymar et Mbappé, arrivés tous deux lors du mercato d'été contre la bagatelle de plus de 400 millions d'euros, en sont les plus limpides illustrations.

Toutefois, si un tel puits sans fond offre un éventail de possibles qu'on aurait pas osé imaginer au PSG il y encore quelques années, il y a certaines choses qu'on ne peut acheter. Ainsi, le quotidien espagnol El Confidencial révèle que Nasser Al-Khelaïfi lorgnait sur Zinedine Zidane, et aurait tenté de l'attirer au PSG lors du dernier mercato estival.

Insatisfait de la première saison du technicien espagnol Unai Emery [VIDEO] après un titre de champion de France subtilisé par l'AS Monaco et la gifle reçue au Camp Nou lors de la remontada du Barça en huitième de finale retour de Ligue des champion, Nasser avait promis d'envoyer de forts signaux.

C'est donc naturellement qu'il s'est tourné vers le coach en vogue du moment, Français de surcroît, notre Zizou national, double champion d'Europe en titre avec le Real Madrid. Le champion du monde 98 n'a toutefois pas succombé au chant des sirènes. En effet, le Marseillais a repoussé les avances de Nasser Al-Khelaïfi d'un revers de la main, affirmant qu'il était très heureux en Espagne où il est installé avec toute sa famille depuis plus de quinze ans maintenant. Zidane a beau être un bon coup, il n'en est pas moins un amant fidèle et a confirmé mardi en conférence de presse qu'il venait de signer une prolongation de contrat au Real.

Zidane, un ambassadeur qui dit non au PSG

On se souvient pourtant qu'il y a de cela quelques années, Zinedine Zidane s'engageait aux côtés de la Fédération de football du Qatar pour devenir l'ambassadeur de la Coupe du monde 2022.

L'ancien meneur de l'équipe de France avait alors touché un coquette somme pour endosser ce rôle (on parlait de plus de 10 millions d'euros), mais assurait que son engagement n'était pas lié à l'argent empoché mais au projet qu'il estimait réellement intéressant. Une grosse somme d'argent, un projet intéressant...

On comprend mieux que Nasser et sa bande aient cru pouvoir soudoyer Zizou une nouvelle fois, mais la marche du Real est pour l'instant encore trop haute pour le PSG [VIDEO] malgré des moyens colossaux et une ambition démesurée.