Les Rockets d'Houston, leaders de la Conférence Ouest, se sont fait peur cette nuit en NBA. Les joueurs de la franchise d'Houston ont très mal débuté leur rencontre face aux Knicks de New-York. La défaite est même pas passée très loin pour eux. Après une première mi-temps catastrophique, les Rockets [VIDEO] ont su relever la tête dans le troisième quart-temps, qui fut à sens unique (37-13). Un quart-temps qui leur a sauvé la mise puisqu'il leur permet finalement de s'imposer 113 à 102 contre des Knicks qui peuvent nourrir quelques regrets.

Les joueurs de New-York avaient pourtant le match bien en main. Au bout de 7 minutes de jeu, les Knicks menaient déjà de 22 points (29-7).

Et ils menaient sans leurs intérieurs titulaires, Kristaps Porzingis et Enes Kanter, qui étaient absents pour cause de douleurs dorsales. Leurs remplaçants ont bien tenu leurs places, Kyle O'Quinn marquant 20 points et prenant 15 rebonds alors que Michael Beasley a mis 30 points et pris 8 rebonds. Les deux joueurs ont d'ailleurs réalisé leurs meilleurs matchs de la saison pour le moment. Mais ces deux prestations ont été insuffisantes pour faire barrage à la révolte des Rockets, emmenés par un James Harden étincelant (37 points, 10 passes décisives) et un banc très efficace dans les tirs (44 points). Grâce à cette victoire, les Texans restent les leaders de la Conférence Ouest, mais devront dorénavant éviter tout faux-pas car ils sont talonnés de près par les Warriors de Golden State, qui ont le même nombre de victoires qu'eux (15) mais un match en plus.

Houston arrive à échapper de peu à la défaite, Boston garde le rythme contre Indiana

Les Celtics de Boston, leaders de la Conférence Est, ont imité leurs homologues de l'Ouest en s'imposant face aux Pacers d'Indiana. La rencontre fut aussi compliquée pour les Celtics [VIDEO]qui ont tout de même réussi à gagner sur le score de 108 à 98. La franchise de Boston a dû faire sans Jaylen Brown et Marcus Morris, mais Kyrie Irving (25 points, 6 passes décisives) et Al Horford (21 points, 5 rebonds, 6 passes décisives et 3 contres) ont tenu la maison. Les Celtics remportent ainsi un 18ème succès en 21 matchs cette saison. Il reprennent aussi une série de victoires puisqu'il s'agit la de la deuxième de suite. Les joueurs de Boston étaient menés de 9 points lors du début du troisième quart-temps (54-45) mais ont profité du retour sur le banc du pivot Myles Turner (19 points, 6 rebonds) pour rattraper le retard et creuser l'écart.

Les joueurs de Boston ont tout de même été aidés par les 20 ballons que les Pacers ont perdu. Les joueurs de l'équipe d'Indiana mettent ainsi fin à leur série de 5 succès consécutifs. Pour les Celtics un autre match difficile les attend lundi car ils feront face à leur actuel dauphin en Conférence Est, les Pistons de Detroit.