Qui peut avoir oublié la main de Thierry Henry face à l'Eire en phase de qualification pour la Coupe du Monde 2010 ? La France avait alors décroché de manière honteuse son ticket pour l'Afrique du Sud. Malheureusement on n'aurait peut être préféré ne jamais y aller au regard des résultats et des événements qui s'y sont produits... Hier avait lieu les premiers matchs de barrage pour le mondial de cet été [VIDEO]. L'irlande du Nord était opposée à la Suisse. Ces derniers ont réussis à s'imposer 1-0. Mais leur victoire est aujourd'hui largement contestée et rappelle ce qui est arrivé à leur voisin de l'Eire quelques années auparavant.

Cette fois ci il n'y avait pas main...

Ironie du sort c'est encore pour une "main" qui aurait touché le ballon que les irlandais pourraient être privés de Coupe du Monde.

Après la main volontaire de Thierry Henry [VIDEO] mais pas vue par l'arbitre voilà maintenant celle involontaire d'un joueur irlandais sanctionnée par l'arbitre ! Les deux Irlande seraient-t-elles maudites ? C'est le défenseur de Blackburn, Corry Evans, qui a été mis en cause par l'arbitre. Suite à une lourde frappe du suisse Xherdan Shaqiri l'irlandais s'est retourné pour se protéger. C'est alors que la balle a touché l'arrière de son bras. Il n'y avait donc en aucun cas la volonté pour le défenseur de stopper la trajectoire du ballon à l'aide de son bras. Pourtant l'arbitre roumain de la rencontre, Ovidiu Hategan, a tout de suite sanctionné l'action et accordé un pénalty aux suisse. Ce dernier a été concrétisé quelques secondes plus tard par Ricardo Rodriguez. Ce sera l'unique but de la rencontre.

La presse et les supporteurs scandalisés, les suisses gênés

Ce matin c'est toute la presse du Royaume-Unis qui se dit scandalisée par la "terrible décision" ( The Telegraph) de l'arbitre. The Mirror titre lui "Pauvre, pauvre décision" en sachant bien que le seul moyen de rattraper le coup sera de s'imposer lors du prochain match. Quoiqu'il en soit les journaux s'accordent à dire que jamais un pénalty n'aurait du être sifflé sur une action aussi simple à analyser. Le nord-irlandais Jonny Evans affirme qu'il s'agit d'une injustice pire que la main de Henry. Cette fois ci l'arbitre avait vu l'action mais n'a pas pris la bonne décision. L'auteur de la frappe lui même, Shaquiri, a reconnu gêné que la faute était difficilement concevable. Retour prévu pour les irlandais dimanche prochain à Bâle ! Seul moyen d'exprimer utilement sa colère en arrachant son billet pour la Russie !