Rien ne vas plus on dirait : chacune des apparitions de l'OM, jouant depuis le début de la saison pour les championnats d'Europe, lui a valu des cartons rouges, jaunes mais également des biscottes. Rien de tel pour flancher le moral des supporters, véritable soutient de nos chers joueurs à l'accent du sud. Une position très peu avantageuse au niveau du classement des équipes européennes qui concourent pour les grands championnats du continent européen.

Combien de cartons ?

Pour faire les comptes, c'est près de 36 cartons accumulés depuis le commencement de la saison. 34 cartons jaunes et 2 cartons rouges. Le calcul s'est fait sur la base de 11 journées de championnat auxquels a participé l'équipe sudiste, mais en associant toutes les équipes de Liga, de Premier League, de la Bundesliga, la Serie A et enfin la ligue 1.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

C'est donc un record pour l'instant pour les joueurs aux commandes de Rudi Garcia. Lors de la cinquième levée de ligue 1, qui s'est déroulée contre Rennes au Vélodrome-avec comme résultat une défaite menée 3 à 1- ces derniers ont accumulé six avertissements déjà par Monsieur Gautier, le donneur d'ordres.

Les matchs contre Angers et Paris se sont montrés plus calmes. C'est particulièrement le joueur Luis Gustavo qui a lui seul fait prendre en neufs matchs près de six biscottes et un carton rouge. D'ailleurs, une suspension à la prochaine rencontre à Bordeaux le 19 Novembre prochain lui est prévue. Pour dire que même les adultes sont punis face aux bêtises et débordements. En même temps il y a de quoi s'alerter. Pourtant certaines expulsions ailleurs ont été enregistrées comme celles notées pour les clubs de Troyes et Saint-Etienne.

En effet, la LFP établi un classement nommé classement du fair-play. Pour un carton jaune, le point est de un et pour un carton rouge, il s'agit de 3 points au total. Et justement c'est la somme de 40 points de sanctions qui a été adressée à l'OM, contre 34 points pour Troyes et 33 points pour Saint-Etienne. Cela se ressent même sur les propres appréciations de Luis Gustavo évoquant dernièrement un mécontentement de son jeux, l'envie de se reprendre et de faire de son mieux aux rencontres suivantes.Comme à l'école, il faut bien recevoir des avertissement parfois pour mieux redémarrer.

Décidément, les marseillais sont dissipés sur le terrain faute peut-être d'un mélange de stress et d'excitation dus au challenge important à relever pour la ligue 1 [VIDEO]. Même les bleus pour la qualification du mondial ne sont pas les seuls à décevoir. Pour en savoir plus.cliquez ici ! [VIDEO]