A quelques heures de la confrontation entre Troyes et le Racing Club de Strasbourg, la rédaction a décidé de revenir sur le match nul des joueurs alsaciens de la semaine dernière avec entre autre, les décisions arbitrales défavorables.

Dans un précédent article Strasbourg lésé par les arbitres [VIDEO] d'il y a quelques semaines, on avait déjà parler des erreurs d'arbitrages concernant le Racing Club de Strasbourg, avec pas moins de 4 erreurs. Après le match de la semaine dernière face à Angers, on peut définitivement dire que les alsaciens n'ont pas de chance avec les arbitres cette année. Du coup, on se demande si le RCS ne dérangeait pas la Ligue 1 finalement.

Les faits de jeu face à Angers

Et c'est dès la 7ème minute de jeu que l'arbitre se distingue. Evidemment, la physionomie du match aurait été largement différente si Pavlovic (dernier défenseur) et coupable d'un tirage de maillot énorme sur l'attaquant Martin Terrier, qui partait tout seul au but avait eu un carton rouge. Finalement le défenseur d'Angers n'aura qu'un jaune. Toujours en première mi-temps, à la 37ème minute exactement, il y aura également un penalty non sifflé pour le RCS pour une faute grossière encore une fois sur Terrier.

En seconde mi-temps, les Strasbourgeois regretteront également l'absence de coup de sifflet de l'arbitre alors que faute il y avait sur Lienard. Par ailleurs, sur cette phase, les Angevins finiront par ne pas mettre la balle en touche (Lienard étant toujours au sol) et prendre l'avantage au score.

Top vidéos du jour

Le match du jour

C'est une rencontre entre deux promus. D'un côté, Troyes, qui reste sur une mauvaise série (trois défaites de suite toutes compétitions confondues), et de l'autre on a Strasbourg [VIDEO], qui eux restent sur une belle série (les joueurs de Thierry Laurey sont invaincus depuis cinq rencontres). Les points de ce soir valent donc bien cher.

Les stats :

  • Au niveau des confrontations au stade de l'Aube, Troyes a l'avantage (5 victoires, 2 nuls et 3 défaites). La dernière remonte à l'année dernière et correspond à la plus grosse défaite du Racing Club de Strasbourg à l'extérieur (4-0).
  • Il s'agit du 600ème match en ligue 1 pour Troyes
  • Le RCS tente en moyenne 13,5 fois par rencontre. Il s'agit du 6ème meilleur résultat en Ligue 1.
  • Benjamin Nivet est immortel. Le joueur de plus de 40 ans était déjà présent lors de la dernière confrontation entre Strasbourg et l'ESTAC lors de la saison 2005/2006.