Vendredi soir, la France affrontait le Pays de Galles lors d'un match amical au Stade de France à Saint-Denis. Sans intérêt majeur, cette rencontre soulevait toutefois quelques interrogations. Qu'en serait-il du beau jeu, de l'intégration des nouveaux ou encore de la relative méforme d'Antoine Griezmann ? Celui s'est d'ailleurs révélé être au niveau, grâce à un jeu rassurant.

Dès le début du match, les Bleus mettent le pied sur le ballon et étouffent une équipe galloise très vite recroquevillée dans son camp.

Après deux frappes ratées en deux minutes, la première énorme occasion vient de Kylian Mbappé qui, bien servi par Giroud, tire sous les jambes de Hennessey, le gardien gallois qui détourne avec chance sur sa barre transversale.

Les gallois transpirent sévèrement. Jusque là, Griezmann est le chef d'orchestre : il décroche à bon escient, organise, est influent. Le but arrive à la 18ème minute de jeu d'un bon ballon de Tolisso par-dessus la défense que Griezmann reprend de volée à bout portant. Le portier gallois, une fois encore, n'est pas exempt de tout reproche sur cette action.

Le Pays de Galles est sans solution face à cette équipe de France qui récupère vite le ballon et se projette tout aussi vite vers l'avant. La première occasion galloise, à la 36ème minute, est une frappe molle de Gunter facilement arrêtée par un Mandanda qui peut arrêter sa sieste.

Cette première mi-temps est réussie. Un jeu assez rapide, des combinaisons qui fonctionnent, des joueurs impliqués ; Mbappé a été très remuant, tout comme Coman qui a connu plus de déchets dans le dernier geste.

Tolisso est une satisfaction : serein, il lâche de belles ouvertures et il est très propre techniquement.

France - Pays de Galles: une deuxième mi-temps moins passionnante

Etant donné la faiblesse de l'équipe adverse, les Bleus semblent moins motivés dans cette mi-temps et les changements qui s'opèrent dérèglent un peu le jeu. Le jeune Pavard et le moins jeune Nzonzi entrent en jeu, comme prévu. Tout comme Fékir [VIDEO] un peu plus tard.

Les gallois ont une double occasion à la 66ème minute et Mandanda doit effectuer deux arrêts, dont un joli réflexe du pied, pour éloigner le danger. Cinq minutes plus tard, Giroud aggrave le score en mettant le deuxième but après une belle passe de Mbappé qui venait de faire la différence sur son côté. Le match est plié. A noter, trois tirs sur les poteaux dans cette mi-temps malgré tout plus terne.

Nous avons pu voir un Mbappé en grande forme, un Griezmann au niveau espéré pour un joueur de son rang, Umtiti et Tolisso très rassurants. Les nouveaux, un peu empruntés, ont été plutôt bons et ont fait leur boulot.

Deschamps parle d'un "match consistant où on a fait ce qu'il fallait, un bon match amical". Rendez-vous mardi avec l'Allemagne dans un match avec une réelle opposition.