2

Le #FC Barcelone va-t-il faire ce qu'il n'a pas pu faire cet été. Savoir, réussir un recrutement de choix. On le sait le club catalan a vécu un été pénible. Surpris par le départ de Neymar vers le Paris Saint-Germain, les dirigeants n'ont pas réussi à attirer le joueur qui pouvait le remplacer. En fait, malgré de nombreuses tentatives, le club anglais de Liverpool a refusé de vendre son milieu de terrain Coutinho au #Barça. Le club catalan s'est alors tourné vers Ousmane Dembélé. Le français s'est blessé et est actuellement en pleine convalescence [VIDEO]. Un #Mercato qui était très mal négocié. Une erreur que la direction du club semble vouloir corriger.

Outre Coutinho, c'est la star de l'Atlético Madrid, Antoine Griezmann qui semble devenir la priorité du Barça pour l'été prochain. Un recrutement qui serait sur la bonne voie.

Accord de principe trouvé entre Griezmann et le Barça ?

L'international tricolore est très convoité. Le club anglais de Manchester United tenait absolument à le recruter cet été. Le problème de l'interdiction de recrutement de l'Atlético n'a pas permis aux mancuniens de négocier un éventuel transfert. Et alors qu'en pensait que ce n'était que partie remise et que le français finirait par rejoindre Mourinho à Man U voilà que les derniers rapports font état d'un volte face. Antoine Griezmann aurait changé d'avis et voudrait plutôt évoluer au côté de Messi, Suarez et Dembélé. Après ces rumeurs, aujourd'hui on apprend qu'une étape semble être franchie.

D'après Mundo Deportivo, journal pro Barça, les dirigeants du club blaugrana [VIDEO] seraient entrés en contact avec le joueur et son entourage proche. Le journal nous apprend que des contacts ont été établi depuis quelques semaines déjà et qu'un accord de principe oral aurait été trouvé pour que Griezmann rejoigne le Barça l'été prochain. On parle même d'un contrat de cinq ans.

Si l'information se révèle être juste, le FC Barcelone aura alors à négocier avec le club du joueur. On imagine mal l'Atético céder aussi facilement leur attaquant vedette, eux qui ont fixé l'année passée une clause libératoire très élevée (200 millions d'euros) pour leur joueur (cette clause ne sera que de 100 millions l'été prochain). Récemment encore le président de l'Atlético a ré-affermi son attachement au jeune tricolore. Les négociations s'annoncent dores et déjà très serrées entre les deux parties. La volonté du joueur fera certainement la différence.