Le barbu a encore frappé ! James Harden a encore une fois porté sur ses épaules les Rockets en assurant une délicieuse victoire (117-113) sur les Cavaliers de Lebron James ! De quoi faire plaisir aux supporters de Houston, et de quoi mettre en confiance celui qui gère le début de saison du roster texan d'une main de maître.

Joueur du mois ?

Joueur de la semaine, et peut-être même en route pour être joueur du mois. Après un début de saison qui est notamment marqué par les Giannis, les Blake et les Porzingis, Harden n'a pas ménagé ses efforts, sans stresser ni même paniquer, assurant les bonnes performances de sa franchise, tout ça sous le regard de son nouveau coéquipier, Chris Paul.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Troisième victoire consécutive pour les Rockets, celle à retenir étant les 56 points monstrueux déposés contre Utah évidemment, mais les performances à New York et Atlanta ne sont absolument pas à oublier.

De quoi permettre à l'homme à la barbe d'imposer son rythme en ce début de saison, lui qui a largement les outils et la franchise pour viser le titre de Most Valuable Player (MVP) cette saison, lui qui convoitait ce titre la saison passée, côte à côte avec Russell Westbrook et Kawhi Leonard [VIDEO].

Un triple-double révélateur

James Harden, forcément. Après son triple-double à Charlotte, c'est donc Cleveland qui a fait les frais de sa puissance. Trop incisif dès le premier quart-temps, trop serein dans son système, Harden installait les couverts, la nappe, les chaises et les assiettes pour que ses invités se régalent. Clint Capela notamment, auteur d’un gros double-double (19-13), mais aussi la paire Ariza – Gordon qui sont venus ajouter 37 points en soutien. Match achevé dans la douleur, mais match achevé et remporté pour Houston avec un James Harden qui s’offre 35 points, 11 rebonds, 13 passes et 5 interceptions, une performance que l'on souhaite voir à chaque match de sa part.

Des performances qu'il faudra conserver évidemment tout au long de la saison régulière, et qu'il faudra sortir durant les matchs décisifs de Play-Offs, en espérant que les Rockets s'y rendent bien qu'ils ne devraient pas avoir de mal..

Une victoire (117-113) dans la douleur mais qui a son importance. Houston ne pouvait s’incliner contre Cleveland. Avant de recevoir Memphis et tenter de prendre leur revanche sur la glissade de début de saison, Harden a encore une fois démontré qu'il fait le job et qu'il a ses coéquipiers à ses côtés. Le barbu ne se laisse décidément impressionner par personne depuis le début de saison..