Au lendemain d’une déroute improbable face au Victoria Guimaraes en Ligue Europa [VIDEO] (1-0), l’OM déçoit. Si le club est quatrième au classement, il est difficile de penser qu’il dépassera ce rang en fin de saison. Le match face au rival de toujours n’était, semble-t-il, qu’un sursaut d’orgueil [VIDEO].

On savait que le match face au Paris Saint-Germain était un match à part. Cela s’est confirmé encore une fois. Les joueurs olympiens ont tout donné sur le terrain mais n’ont pas pu éviter le match nul (2-2).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Ce jeudi, nouveau match, autre contexte. Les hommes des Rudi Garcia se sont inclinés 1-0 contre Victoria Guimaraes, faible équipe du championnat portugais qui prend rouste sur rouste depuis le début de la saison face aux clubs plus huppés de leur championnat.

Dans un groupe considéré comme facile, l’OM va devoir finalement batailler pour obtenir sa qualification pour les 16e de finale de la compétition.

Le match contre Lille annonçait déjà la couleur

Une semaine plus tôt, les Marseillais s’imposaient difficilement un à zéro contre Lille à l’extérieur au terme d’un match bien terne où les Dogues ont eu un nombre incalculable d’occasions sans pouvoir faire trembler les filets. A la fin de le rencontre, l’essentiel, à savoir les trois points étaient la seule bonne nouvelle de la soirée. Mais en réalité, tout ceci n’est qu’un trompe l’œil. Mis à part le match contre Paris où tout le monde s’enflammait, on aura du mal à voir le club de McCourt terminer sur le podium de la Ligue 1.

En plus des résultats, les Marseillais devront gérer le cas Evra à présent.

Une polémique extra sportive n’est jamais bonne et a souvent des répercutions négatives sur l’ambiance au sein d’un vestiaire. Le cas Bouna Sarr n’est pas à négliger non plus. Sorti par son coach, il ne lui a pas serré la main et a montré à tout le monde son mécontentement. Une histoire banale peut-être mais cela commence à faire beaucoup et quand on s’appelle l’Olympique de Marseille, tout est amplifié et si tout est confirmé, le mal pourrait être plus profond.

Etre actuellement quatrième du championnat semble alors bien payé. Marseille possède toutefois un bon effectif et il serait normal que le club termine devant des équipes comme Nantes, Saint-Etienne, Caen ou Bodeaux mais en Football, un grain de sable peut enrayer la machine et les joueurs peuvent dégoupiller à l’instar de Patrice Evra. Le match de dimanche à domicile contre Caen s'annonce bouillant !