Dans un stade Vélodrome des grandes heures, l'Olympique de Marseille a livré un match presque parfait hier. Sur un coup franc comme un coup du destin, Edinson Cavani égalise à la dernière minute et refroidit les supporteurs de l'#OM alors à quelques secondes de célébrer leur plus grand exploit de ces dernières années. Malgré la déception exprimée à juste titre par une partie des hommes de Rudi Garcia à l'issue du match, il restera le souvenir d'une prestation collective surprenante de qualité des phocéens emportés par ce supplément d'âme qui fait le sel de ces Classico. Face à des parisiens parfois proches de la suffisance, les marseillais ont peut-être donné les clés et des idées aux prochains adversaires du PSG [VIDEO] pour faire vaciller le leader de la #Ligue 1.

C'est un point qui en vaut sûrement bien plus et qui risque de faire émerger une forme de confiance retrouvée sur la Canebière.

L'OM proche de l'exploit face au PSG

C'est un match qui restera dans les mémoires phocéennes tant la victoire n'a jamais semblé aussi proche depuis plus de 6 ans. Avec un Luiz Gustavo des grands soirs (élu homme du match sans conteste), l'équipe de Rudi Garcia a su développer un schéma de jeu intéressant lui permettant de mettre très rapidement le PSG [VIDEO] dans le doute après l'ouverture du score par le brésilien à la 16e. L'entame de match parfaite des ciels et blancs et à mettre sur le compte d'une grinta que l'on regrettera ne pas avoir vu plus souvent depuis le début de saison. Jouant ce match comme une rencontre décisive, les joueurs de l'OM se sont sublimés effaçant les écarts techniques face à leurs adversaires. Malgré l'égalisation de Neymar avant la mi-temps, Marseille n'a pas lâchée et est allée à la percussion en permanence.

Récompensés de leurs efforts, ils inscrivent un second but par l'intermédiaire de Florian Thauvin à la 78e. Prudents lors des dix dernières minutes, les locaux cèdent dans la stupeur générale au bout du temps réglementaire sur un coup-franc d'Edison Cavani. Un match nul au goût de victoire.

Un match de référence pour l'OM

Malgré la déception perceptible sur les visages au coup de sifflet final et la sensation exprimée par Adil Rami d'avoir manqué un rendez-vous historique, l'OM peut s'enorgueillir de sa performance. Combatifs et appliqués, les hommes de Rudi Garci doivent tirer des enseignements de la rencontre d'hier soir. Si les errances techniques sont bien visibles nul doute qu'elles seront compensées sur le reste de la saison à condition d'entretenir cette fougue. La confiance revient petit à petit au Vélodrome et les marseillais doivent apprendre à surfer sur cette vague de résultat positifs. Si il est peu probable qu'ils viendront chatouiller le #PSG au classement, l'OM peut légitimement prétendre au podium et même à le seconde place à la vue des performances décevantes de l'AS Monaco. De plus, rien ne dit que cette équipe là ne sera pas en mesure d'aller décrocher une coupe nationale et de réaliser un beau parcours européen.

Ainsi l'OM a toutes les clés en main, encore doit-il se donner la peine de les conserver.