L'Olympique Lyonnais ne peut déjà plus se permettre de perdre des points. La rentrée 2018 n'a pas forcément été bien négociée par les hommes de Bruno Genesio. En Coupe de France d'abord, Lyon s'est imposé sur le fil face à un AS Nancy Lorraine pourtant en grande difficulté en Ligue 2, puis c'est contre Angers à domicile que l'Olympique Lyonnais s'est fait une frayeur en arrachant seulement le point du nul. Dépassé provisoirement par ses rivaux de l'OM et de l'AS Monaco, le club doit absolument réagir contre Guingamp ce soir. Avec une attaque qui peine encore à se recomposer (Mariano Diaz et Bertrand Traoré reviennent progressivement), l'effectif de l'#OL se retrouve mal organisé.

En effet, si Bruno Genesio [VIDEO] est presque à court de solutions devant et en défense, son milieu de terrain est des plus denses et tous les joueurs ont un niveau qui les rendrait titulaires dans n'importe quel club de l'Hexagone. C'est notamment le cas du jeune Tanguy Ndombélé qui, malgré d'excellentes rentrées en jeu, se trouve peu utilisé.

Genesio est embêté avec le cas Ndombélé

Le coach de l'OL a du travail au moment de la composition d'équipe. Son milieu de terrain lui donne entière satisfaction comme à tous les observateurs du championnat qui l'encensent régulièrement. La politique d'intégration de très jeunes joueurs, pour certains issus du centre de formation [VIDEO], fait des merveilles dans ce secteur. Le leader sur le terrain et dans le vestiaire, Nabil Fekir, est un garant de cette bonne alchimie.

Ce sont donc des "problèmes de riches" qui viennent créer l'incertitude chez le tacticien français. Il lui est impossible de faire jouer tous ses talents en même temps sans apporter le déséquilibre. Malheureusement pour lui, l'irréprochable Tanguy Ndombélé en fait les frais. "La rentrée de Tanguy me pose des bons problèmes, c’est la concurrence dans un grand club.", a ainsi commenté le coach des Gones en conférence de presse.

Tousart et Aouar : les patrons

L'impossibilité qu'éprouve Bruno Genesio à donner plus de visibilité à son jeune joueur vient de l'éclosion des deux jeunes talents que sont Lucas Tousart et le produit du centre de formation Houssem Aouar. Leur maturité et leur endurance surprend dans le bon sens du terme. Ils barrent malgré eux la progression en équipe première de leur collègue Tanguy Ndombélé. Polyvalent, l'ex-Amiénois est ce que l'on nomme un super-sub du côté de la Premier League. Plus à son aise dans l'axe, il avait étonné son monde lors du match face au PSG en tout début de saison. Mais que le futur talent se rassure, la saison promet d'être encore longue sur les bords du Rhône puisque l'OL est encore engagé sur trois tableaux, l'#Europa League, le championnat et la Coupe de France. Le milieu de terrain devrait donc avoir l'occasion de s'illustrer d'ici la fin de l'exercice. #Ligue 1