L'Olympique lyonnais a retrouvé le chemin de la compétition comme tous les autres clubs de l'Hexagone ayant connu une trêve hivernale bien méritée. La formation rhodanienne peut repartir de l'avant et tenter de réaliser ses objectifs dans les trois tableaux où elle est encore engagé à savoir l'Europa League, la coupe de France et le championnat. Dans ce dernier, les protégés de Jean-Michel Aulas ne peuvent viser autre chose qu'une place de dauphin derrière un PSG au rythme de champion. Freiné face à Angers, les Gones [VIDEO] connaissent un retour de fêtes plutôt délicat et doivent se battre pour éviter de voir un écart se creuser avec ses rivaux que sont l'#OM et l'AS Monaco.

Malgré une infirmerie qui se vide progressivement (retour de Mariano Diaz et de Bertrand Traoré dès cette semaine), le manque de profondeur de banc inquiète. D'autres clubs espèrent eux aussi un #Mercato intelligent comme l'Olympique de Marseille [VIDEO] mais celui-ci pourrait voir ses cibles bloquées à cause d'un transfert de Radja Nainggolan. Bizarre ? On vous explique pourquoi.

Nainggolan veut quitter Rome

Les relations sont dans un état critique entre le belge Radja Nainggolan et son club de l'AS Roma. Les résultats décevants depuis le début de saison du joueur conjugués avec ses écarts de conduite répétés (dernière frasque en date, un réveillon trop arrosé) lui valent une mise à l'écart. La sanction est très mal digérée par le joueur qui souhaite partir dès cet hiver face à cette situation de divorce.

Ciblé par une partie des tifosi son changement d'air est inéluctable et c'est probablement de Chine que l'offre la plus intéressante émergera dans les jours voire les heures à venir. Le club de Guangzhou Evergrande devrait s'attacher les services du joueur même si aucune offre concrète n'a été formulée pour le moment.

L'OM qui pleure, l'OL qui rit

Alors comment ce potentiel transfert peut-il influer sur la lutte à distance que se mène les deux clubs olympiques ? Le départ soudain de Nainggolan devrait tout simplement fermer la porte à d'autres fuites vers l'étranger de joueur au milieu de terrain. Ainsi l'OM qui avait probablement fait du français Maxime Gonalons et du néerlandais Kevin Strootman des priorités risque de recevoir une fin de non recevoir. Gonalons souhaiterait profiter de la méforme de Daniele de Rossi pour prendre les commandes du milieu défensif de la Louve.

Sa persévérance de l'autre côté des Alpes va redonner de l'espoir aux Lyonnais qui craignaient un transfert crève-coeur de leur ancien capitaine. Pour Strootman (un temps annoncé partant), le club romain pourrait également se raviser. Rudi Garcia s'intéressait de près à l'un de ses anciens chouchous qui évoluait sous ses ordres il y a deux ans lors de son passage romain. Cependant Rome qui doit encore s'accrocher en championnat et bien figurer en Champions League refuse à juste titre de se déplumer plus que de raison. De là à ce que Jean-Michel Aulas offre un panier garni au grand Radja... #OL