La trêve hivernale a permis aux organismes de se recharger avant d'attaquer la deuxième partie des hostilités en championnat. L'Olympique lyonnais comme tous les autres clubs de l'Hexagone a pu prendre le temps de faire le bilan de la phase aller et de réajuster ses objectifs. Toujours en course pour une place sur le podium, les hommes de Bruno Genesio vont devoir se battre dans une lutte à distance avec leurs rivaux de l'Olympique de Marseille et de l'AS Monaco. Le retour des fêtes est toujours une période charnière et une scène propice aux accidents de parcours. L'Olympique lyonnais peut d'ailleurs en attester avec une rentrée difficile en Coupe de France face à l'AS Nancy Lorraine puis en #Ligue 1 face à Angers.

Les points perdus ne se rattrapent jamais et Lyon va devoir cravacher pour ne pas se retrouver distancé dès les prochaines semaines à la faveur d'un calendrier plus que difficile. C'est l'heure de la mobilisation générale sur les bords du Rhône.

Match décisif face à Guingamp avant Paris

Lyon est une équipe en forme à l'extérieur. Elle est même la meilleure de France devant le #PSG et reste sur 6 victoires consécutives en dehors de son antre du Groupama Stadium. Forts de ce constat les hommes de Bruno Genesio pourraient être tentés de penser que les choses se feront d'elles même. Cependant les certitudes des derniers mois ont laissé place à toute une flopée de doutes. Les blessures n'ont pas épargné l'effectif rhodanien et c'est avec une attaque décimée que Lyon a entamée 2018.

Provisoirement doublé par l'OM et l'AS Monaco, l'Olympique Lyonnais [VIDEO] doit rester dans le tempo et a à son tour la pression sur les épaules. Un match nul pourrait être la porte ouverte à une mauvaise spirale à la vue d'un calendrier délicat. Une défaite ce weekend contre le PSG conjuguée à une contre-performance trois jours plus tard en coupe de France face à l'ASM pourrait suffire à ce que les espoirs lyonnais d'une seconde place s'amenuisent.

Des raisons d'espérer pour l'OL

Pourtant, rien ne condamne Lyon à une mauvaise spirale. Si les hommes de Bruno Genesio décident de faire preuve d'un peu plus d'envie ils pourraient bien créer la surprise. En effet, la formation septuple championne de France a enregistré cette semaine deux retours [VIDEO] absolument capitaux : ceux de Mariano Diaz et de Bertrand Traoré. Les deux buteurs prolifiques sont attendus comme le messie. Toutefois, ils ne devraient toutefois pas débuter à Guingamp afin de se préserver pour l'opposition face au leader parisien.Si tous les pronostics sont encore possible, l'Olympique Lyonnais entre déjà dans le money time. #OL