Le championnat de France a repris ses droits depuis une semaine. La trêve hivernale ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir et les joueurs de l'Hexagone vont devoir se reconcentrer sur les objectifs réajustés de leur club. La rentrée dans une nouvelle année est souvent synonyme d'accidents de parcours comme peut en attester l'Olympique Lyonnais qui s'est laissé piéger à la maison face à la modeste formation d'Angers.Certes, Lyon peut justifier sa contre-performance par l'absence prolongée de certains de ses joueurs cadres comme celui du duo d'attaque Bertrand Traoré / Mariano Diaz. Les deux hommes ont repris l'entrainement cette semaine et vont tenter de remettre en ordre de marche le secteur offensif des Gones [VIDEO].Toutefois, ils faut aussi noter les performances moyennes de certains cadres qui peinent à se remettre en jambes.

C'est le cas de Memphis Depay qui continue de décevoir tous ceux qui placent en lui de grands espoirs à commencer par son coach Bruno Genesio

Genesio attend plus de ses joueurs

Les Lyonnais avaient connu un formidable automne en 2017. Une belle série (avec notamment 7 clean sheets consécutifs) leur avait permis de se placer comme un solide prétendant à une deuxième place. Pourtant une baisse de régime frappe depuis le vestiaire rhodanien. Les jeunes joueurs ont un talent indéniable mais leur capacité à tenir le rythme sur la longueur est en train d'être durement éprouvée. Les leaders annoncés ne sont pas épargnés par cette baisse de régime à l'image de Nabil Fekir (qui reçoit toujours autant de coup sur la pelouse) et surtout de Memphis Depay dont l'attitude débonnaire laisse circonspect.

"J’attends toujours plus de l’ensemble de mes joueurs, car je pense qu’on peut toujours faire mieux et plus. C’est ça l’exigence, et c’est comme cela qu’on progresse collectivement et individuellement.", vient d'ailleurs de déclarer le coach Genesio en conférence de presse avant le match face à Guingamp.

Memphis Depay va-t-il devenir un flop?

Personne ne semble véritablement à l'aise lorsque vient le moment de commenter les performances du néerlandais. En effet, ses éclairs de génie (trop rares) font rugir de plaisir les supporters lyonnais mais son manque d'investissement dans la durée font de lui un joueur contestable à un poste de titulaire. Ciblé par une partie des journalistes et des supporters, Memphis Depay n'est pas véritablement défendu par son coach : "pour Memphis comme pour les autres, oui j’attends plus." Un commentaire froid qui fait écho au passé délicat entre les deux hommes. Envoyé en tribune à plusieurs reprises, Depay est presque systématiquement la première cible du coaching de Genesio [VIDEO]qui le laisse rarement sur la pelouse tout un match.

Dernier exemple en date : sa sortie à la 71e face à Angers au profit de Ndombélé. Visiblement dépité par ses sorties anticipées et fréquentes, l'ancien joueur de Manchester semble vouloir persister à n'user de ses moyens qu'à 50 %. Il serait pourtant bien inspiré de se réveiller à un moment où Lyon a plus que jamais besoin de l'entièreté de ses capacités avant d'affronter le #PSG puis l'ASM. #Ligue 1 #OL