L'Olympique lyonnais reprend peu à peu le chemin de la compétition comma la majorité de ses concurrents de Ligue 1. Les clubs se préparent à affronter la deuxième partie de saison et chacun peut déjà fixer de nouveaux objectifs. Si des clubs historiques comme Saint-Etienne ou les Girondins de Bordeaux sont en grand danger au bout du classement, la lutte pour le podium s'annonce âpre derrière le PSG. L'Olympique de Marseille, l'AS Monaco et l'Olympique lyonnais [VIDEO] se battent indirectement pour un ticket qualificatif en Ligue des champions. Pour cela, la fenêtre des marchés des transferts pourrait bien être une occasion en or. Engagés sur plusieurs tableaux (Ligue Europa / L1 / coupe de France), les protégés de Jean-Michel Aulas comptent bien voir de jeunes talents [VIDEO] rejoindre leurs rangs. En matière de recrutement, l'OL avait déjà vu juste en enrôlant des joueurs qui donnent aujourd'hui pleine satisfaction : Mariano Diaz, Bertand Traoré (avant sa blessure) ou encore Marcelo.

Pourtant le club est peut-être passé à deux doigts d'un flop.

Chicharito, West Ham s'en mord les doigts

L'Olympique lyonnais était encore en quête d'un attaquant l'été dernier afin de palier au départ de sa star Alexandre Lacazette vers Arsenal. L'idée d'engager l'attaquant mexicain Javier Hernandez, alias Chicharito avait de quoi séduire. Cependant, le joueur de 29 ans n'a jamais réussi à retrouver la forme depuis son départ de Manchester United. En difficulté lors des récentes apparitions à West Ham, son club actuel, il semble confirmer son déclin déjà entrevu lors de son passage en Allemagne (Bayer Leverkusen). Pourtant le Mexicain bénéficie encore d'une belle côte et des rumeurs l'envoient déjà vers de nouvelles destinations, moins médiatiques cette fois. En effet, le Chivas de Guadalajara aurait déjà fait part de son intention de faire rentrer à la maison l'enfant du pays.

Toujours dans un autre championnat, c'est cette fois le club du Los Angeles FC (nouveau venu en MLS) qui s'intéresserait de près à son profil.

Pour rappel, West Ham avait dépensé pas moins de 16 millions d'euros pour attirer l'ancienne gloire. Il va sans dire que le club chercherait à récupérer une somme équivalente avant de céder son attaquant. Si le recrutement de Chicharito aurait pu être séduisant sur le papier pour les supporters des Gones, nous ne sommes pas loin de penser aujourd'hui que le staff lyonnais a finalement bien fait de se rétracter, évitant ainsi ce qui s'appelle "un flop".