Hier soir pour la reprise de la #Champions League, le #PSG s'est offert une promenade de santé en Belgique face à Anderlecht. Les joueurs d'Unai Emery se sont imposés avec la manière [VIDEO] sur le large score de 4 buts à rien. Une prestation intéressante à de nombreux points de vue même si tout n'a pas été parfait [VIDEO]. Il aura notamment été nécessaire à Alphonse Areola de s'employer à plusieurs reprises en première période pour éviter de voir les belges revenir au score. Ainsi c'est presque contre le court du jeu que Paris rentre aux vestiaires avec une avance de deux buts. Malgré son ouverture du score dès la 3e minute, l'attaquant international Kylian Mbappé est revenu sur les errances de son équipe lors de la première demi-heure sans langue de bois.

PSG : Pour Mbappé, les Parisiens se sont "endormis"

Même lors d'une victoire aussi prestigieuse qu'hier, il convient de savoir raison garder.

Véritable garde-fou, le jeune Kylian Mbappé a fait preuve d'une certaine sagesse (comme à son habitude) après la rencontre. Regrettant le creux dans lequel ses coéquipiers sont tombés après l'ouverture du score il déclare : "On n'a pas eu peur mais on s'est un peu endormi car on a marqué trop vite. Le rythme est redescendu très vite après l'entame de match. Ce sont les matchs. Il faut savoir gérer les temps faibles et les temps forts. C'est vrai que l'on pouvait marquer plus de buts mais il fallait savoir en garder pour dimanche." Une analyse partagée par un grand nombre d'observateurs frustrés par la légèreté dont ont fait preuve les hommes d'Unai Emery lors des trente première minutes.

Attention à l'excès de confiance pour Paris

C'est là le principal écueil qui guette les parisiens. Certains de leur force collective et des talents individuels qui la compose, les vice-champions de France font preuve d'une insolente réussite qui pourrait bien leur jouer des tours. Habitués à remporter sans difficulté leurs différents matchs jusque-là, Paris ne connait pas pour le moment de véritable opposition.

Le championnat de France leur semble déjà acquis mais attention à ne pas se reposer sur ses lauriers. Des adversaires d'un tout autre calibre pourrait bientôt leur barrer la route en #Ligue des champions. La facilité et parfois la suffisance (dont même Mbappé a fait preuve à de rares instants) risquent de les enfermer dans de vaines certitudes. Afin d'éviter toute nouvelle désillusion (remember la remontada), Emery va devoir veiller au grain à l'évolution comportementale de son groupe et surtout commencer à faire véritablement tourner et ramener un peu de concurrence au profit de joueurs impatients d'en découdre (Lo Celso, Georgen,...).