Il est la première star à avoir débarqué au PSG version Qatar. En 2011, Javier Pastore rejoint le projet ambitieux de la capitale contre 42 millions d'euros. Six ans plus tard, l'Argentin est toujours là mais le chemin est loin d'avoir été un long fleuve tranquille. Plus que son talent et ses performances, c'est son physique qui lui a souvent joué des tours.

Cantonné au banc de touche du PSG

Depuis son arrivée, Javier Pastore a multiplié les pépins physiques, souvent musculaires.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Si l'on compte son nombre de matchs manqués, l'international argentin a raté l'équivalent de deux saisons complètes de Ligue 1 ! Un total ahurissant qui a obligé le PSG à recruter en conséquence lors du Mercato.

Le club a frappé très, très fort cet été en attirant Kylian Mbappé (prêté avec option d'achat à 180 millions d'euros) et surtout la star brésilienne Neymar pour 222 millions d'euros, un record. Deux transferts qui ont totalement rebattu les cartes concernant la concurrence. Pastore, comme son coéquipier Angel Di Maria [VIDEO], ont été poussés sur le banc, et Unai Emery ne semble pas prêt à bousculer son onze de départ pour les intégrer. Une situation qui inquiète beaucoup l'ancien maestro de Palerme, à tel point qu'il pense de plus à plus à aller voir ailleurs.

Javier Pastore "était déçu"

Hier soir dans le choc face à l'AS Monaco, Javier Pastore a eu droit à une petite dizaine de minutes en remplaçant son concurrent direct au milieu de terrain, Julian Draxler. Interrogé après le succès parisien, El Flaco n'a pas caché son mal-être devant la presse.

"J'étais déçu, je ne joue pas les matches importants comme en C1. J'ai toujours envie de jouer mais comme je l'ai dit, je vais réfléchir à mon avenir". Un message directement adressé à ses dirigeants. À un peu plus d'un mois de l'ouverture du mercato, la situation du PSG est pourtant simple : le club doit dégraisser pour satisfaire aux exigences du fair-play financier. Au total, 80 millions d'euros de ventes seraient suffisants. Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique doivent réfléchir au mieux mais il semble que la meilleure décision pour tout le monde soit de laisser partir Javier Pastore. De nombreux clubs comme le FC Séville ou l'Inter Milan, qui aurait la préférence du joueur [VIDEO], sont fortement intéressés. Pastore a également en ligne de mire la Coupe du Monde 2018 qu'il veut disputer avec l'Argentine cet été. Reste à savoir le prix auquel le PSG sera disposé à vendre son milieu offensif.