Alors que les rumeurs de toutes sortes ne cessent de se propager autour de sa personne, Neymar appelle la presse à moins d'acharnement et à plus de propagande au sujet des prestations du PSG en Ligue 1 et en Ligue des Champions [VIDEO].

Avant même qu'il ne débarque à Paris, Neymar Jr était déjà sur toutes les tablettes des journaux français. Et depuis que l'ancien coéquipier de Léo Messi a rejoint les rangs, l'engouement qu'il suscite en France s'est carrément déchaîné de manière assez impressionnante.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Il ne se passe pas une semaine sans que le nom de l'attaquant brésilien n'apparaisse dans la presse. Une pression des Médias de l'Hexagone que le joueur de 25 ans supporte de plus en plus mal.

Il y a d'ailleurs de quoi le comprendre, car on est bien loin du culte de l'adoration voué par la presse catalane au Barça. Avec les statistiques que le Paris Saint-Germain et Neymar réalisent depuis ce début de saison, aucune chacune d'entendre les médias espagnols chercher les poux sur leur tête s'ils évoluaient en Espagne.

Les médias français sont porteurs de fake news

Au fur et à mesure que les semaines passent, le monde du football français découvre un Neymar Jr très affecté personnellement par les rumeurs qui ne cessent de circuler à son encontre. La blessure ouverte par le "penaltygate" reste encore bien présente dans les esprits. Et maintenant, c'est l'hypothèse d'un départ de l'attaquant brésilien pour Madrid qui hante la presse.

Des "fake news" que n'apprécie pas vraiment le meneur parisien, car elles n'honorent ni le club ni ceux qui les diffusent.

Alors, quand, à la suite de l'écrasante victoire 7-1 du PSG contre Glasgow, un journaliste lui rappelle en comparaison la défaite subie par le Brésil contre l'Allemagne, Neymar lâche son indignation. Plus prompt à se rappeler des mauvais moments, qu'à se réjouir des bonnes nouvelles, tel est l'amer constat fait par la nouvelle pépite du football au sujet des médias.

Neymar voudrait moins de titres "people"

Si les frasques de ses fiestas parisiennes animent les réseaux sociaux depuis son arrivée à Paris, le prodige brésilien souhaite que les news se concentrent un peu plus sur ses prestations sur le terrain plutôt que sur sa vie en dehors.

"Les gens s'emballent pour ces mauvaises nouvelles... Maintenant, je veux voir de bonnes informations", a ainsi interpellé Neymar Jr en conférence de presse. Pas sûr pour autant qu'il soit entendu.