Roger Federer [VIDEO]grignote des points. Premier qualifié pour le dernier carré du Masters de Londres, il a déjà empoché 400 points depuis le début du tournoi. Dans le même temps, son meilleur ennemi et actuel numéro un mondial, Rafael Nadal [VIDEO], s’est retiré à cause d’une douleur au genou.

Avant le dernier tournoi de la saison, Nadal disposait de 1640 points d’avance sur Federer. Le Suisse en a déjà récupéré un quart grâce à ses deux victoires en phase de poule respectivement face à Jack Sock et Alexandre Zverev. Nadal, lui, a quitté le tournoi prématurément après sa défaite face à David Goffin. En cause, une douleur au genou qui le gêne depuis quelques semaines.

Une aubaine pour l’homme aux 6 Masters en carrière qui voit là un adversaire de taille sortir de la course au titre.

Federer: objectif 7e Masters et ses 1500 points

Avec du recul, c’est aussi du côté des points qu’il faut regarder de plus près. Le Masters de Londres offre 200 points par victoire en poule et 1500 points maximum pour un sans-faute dans le tournoi. C’est toujours possible pour Federer qui est d’ailleurs le grand favori du tournoi. S’il parvient à réaliser cette performance, il reviendrait sur les talons de Nadal, á moins de 200 points. Un meilleur résultat que l’Espagnol à l’Open d’Australie en janvier le replacerait de nouveau sur le trône du Tennis mondial, lui qui détient le record de semaines passées au plus haut du classement ATP avec 302 semaines.

Mieux qu’Andre Agassi

Roger Federer joue au tennis de façon professionnelle depuis 1998.

Ses plus belles années sont peut-être derrière lui mais cette saison 2017 n’a rien à envier au passé. Avec deux titres en Grand Chelem (Open d’Australie et Wimbledon) et sept titres en tout avant un éventuel nouveau sacre dimanche, le Bâlois pourrait redevenir numéro un mondial à 36 ans, une position qu’il n’a plus occupée depuis novembre 2012. Il deviendrait aussi le numéro un mondial le plus âgé de l’histoire, record que détient l’Américain Andre Agassi qui a réalisé cet exploit à 33 ans. Ce record prendrait une claque !

Tout ceci est à prendre au conditionnel bien entendu. Federer n’a pas gagné le Masters, Nadal va certainement revenir fort mais le début de saison de l’an prochain va être palpitant et à ne rater sous aucun prétexte. La dernière finale de l’Open d’Australie mettait aux prises ces deux immenses joueurs. De nombreux points seront donc à défendre des deux côtés. Malheur au vaincu.