Actuellement à la 18ème place en championnat (13 points), le Racing Club de Strasbourg reste au sein d'un peloton de 14 clubs (7 points séparent Caen, sixième de Lille, 19ème) où les positions peuvent bouger d'une journée à l'autre dans le bon comme dans le mauvais sens.

Si on regarde de plus près, les joueurs du RCS restent sur une série de 8 points sur les 5 derniers matchs. A ce rythme-là, ils pourraient décrocher sans trop de difficulté le maintien.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

C'est pourquoi, vu les statistiques encourageantes des dernières semaines, on se demande à la rédaction si Strasbourg mérite pas mieux au classement ?

Un début de championnat en dedans

Passé en deux saisons du championnat de National à celui de la Ligue 1, Strasbourg a eu un début de saison assez délicat.

Avec 5 petits points sur les 8 premières journées, le club alsacien prenait le chemin de la Ligue 2 (au niveau comptable). Mais depuis quelques matchs, on observe un inversement des tendances avec une évolution encourageante tant dans le jeu qu'au niveau du mental. Les joueurs prennent ainsi conscience du haut niveau, et sortent d'une première phase, l'adaptation aux contraintes de la Ligue 1.

Tout n'est évidemment pas parfait, mais si on prend les chiffres, Strasbourg démontre une qualité criante : une bonne activité offensive et un jeu poussé vers l'avant. Le Racing possède ainsi la huitième attaque de Ligue 1 avec 15 buts marqués. Mais si on regarde de plus près, il manque une chose (un bon bilan défensif). En effet, avec 24 buts encaissés, le club possède avec Metz la plus mauvaise défense de Ligue 1.

Et évidemment, une équipe qui ne sait pas défendre ne peut pas réussir une bonne saison.

Un manque d'expérience

Thierry Laurey [VIDEO], entraîneur du Racing Club de Strasbourg depuis l'année dernière semble avoir la réponse à notre question du début, le manque d'expérience. Ainsi, il explique que par moment : "Il nous manque un peu d'expérience dans la gestion des rencontres." Et c'est vrai, souvent quand le Racing est devant au score, il se fait reprendre de suite. C'est le niveau de la Ligue 1 qui veut ça : "Le niveau commence à monter. Et les gars comprennent qu'il est impossible de ne pas être out le temps à 100%. Il suffit d'une baisse, et le résultat s'en ressent de suite".

Pour autant, l'entraîneur du club alsacien se veut optimiste et les exigences seront toujours à la hausse : "On sait d'où on vient et où on veut arriver, et on va y arriver". Si dans le jeu, Strasbourg mérite mieux que son classement, l'exigence et le manque d'expérience se font ressentir dans les moments importants, ce qui explique la place de Strasbourg au classement.