5

Après une saison 2016-2017 rondement menée au Real Madrid avec une Liga et une Ligue des Champions [VIDEO] empochées, la star portugaise, Cristiano Ronaldo, a de nouveau soulevé jeudi dernier l'ultime sacre individuel pour un joueur de football en Europe.

Depuis 2008 et comme jamais auparavant, le Ballon d'Or européen est devenu la chasse-gardée des deux figures du ballon rond de cette époque, le Portugais Cristiano Ronaldo et l'Argentin Lionel Messi. Et si le duel au sommet s'est souvent voulu âpre et très serré entre les deux hommes par le passé, la fulgurante campagne 2017 du natif de Madeira n'aura cette fois-ci laissé aucun doute sur l'issue de la course au sacre.

En effet, pour la 62e édition de la remise du trophée organisée à la Tour Eiffel, le suspens était véritablement inexistant. Le flou tenait plutôt sur l'identité de son dauphin. Alors, avec ce 5e titre faisant suite à ceux de 2008, 2013, 2014 et 2016, l'attaquant madrilène marque un peu plus l'histoire du football et celle de son club qui compte dès à présent 10 victoires pour le sacre derrière le Barça à tout juste 11 victoires (record).

CR7 reste dans le sillage de Léo Messi

Pour ses premiers mots lors de la cérémonie de son couronnement jeudi, Cristiano Ronaldo a tenu à remercier son club et ses partenaires sur le terrain pour leur soutien indéfectible. La star merengue a d'ailleurs profité de l'occasion pour affirmer son intention de continuer son aventure à Madrid. Un message à l'attention des nombreux médias qui l'annonçaient déjà sur le départ.

Il sera donc bien à la casa blanca pour un moment encore et pourquoi pas un sixième sacre au bout du chemin. Et même si la saison semble bien mal embarquée à la différence de son rival catalan, le buteur portugais reste confiant sur ses chances. Il est vraisemblablement le seul capable de suivre le rythme effréné imposé par Léo Messi.

Si certains observateurs du foot l'estiment en-dessous, le CR7 n'est pas prêt de lâcher l'affaire. Une reprise en main en Liga et un sacre en Ligue des Champions ne seraient pas anodins pour lui permettre de remettre la pression sur l'Argentin. Il faut toutefois dire que le record de quatre sacres consécutifs détenu par le buteur catalan sera difficilement battu, sauf nouvelle surprise.

Ce qu'il faut retenir de la 62e édition du Ballon d'or

Pour cette nouvelle édition revenue à son format d'origine et attribuée par la presse européenne, le CR7 s'est fait talonner par l'Argentin Lionel Messi et la pépite brésilienne du PSG, Neymar Jr [VIDEO]. Autre fait marquant, l'indémodable gardien de but italien, Buffon, s'est vu prendre la 4e place.

Côté révélations, c'est le jeune prodige français Kylian Mbappé qui a créé la surprise avec une 7e place au classement pour sa toute première nomination. Une grande joie pour le joueur qui évolue à présent sous les couleurs du PSG.