Cristiano Ronaldo confirme son statut de légende du football en recevant le Ballon d’Or pour la cinquième fois. Le Portugais de 32 ans a remporté avec son club, le Real Madrid, la Liga espagnole et la Ligue des Champions. Sans surprise, Leo #Messi a fini deuxième après avoir réussi une saison impressionnante sur le plan individuel mais son club de toujours, le FC Barcelone, a été moins convainquant en ne remportant que la Coupe du Roi. Cela fait dix ans que les deux joueurs ont remporté le Ballon d’or [VIDEO], dix ans que les deux rivaux nous régalent avec des statistiques impressionnantes, mais également dix ans que les autres joueurs n’ont pas réussi à surclasser les deux attaquants, même en affichant des performances notables et en raflant des titres avec leurs équipes.

Amateurs et professionnels sont d’accord et affirment que tant que CR7 et Leo Messi seront en activité, on ne verra pas d’autre prétendant au Ballon d’Or et que l’avenir se jouera après leur retraite sportive.

Le Ballon d’Or : un trophée marketing ?

On se souvient du coup de gueule de Philipp Lahm concernant le Ballon d’Or en revendiquant des changements des critères de l’attribution. Le capitaine victorieux de la dernière Coupe du monde s’est plaint que le titre du meilleur joueur de l’année est toujours attribué aux joueurs les plus médiatisés. L’ancien joueur du Bayern Munich n’a pas tord, on se souvient du malheureux Wesley Sneidjer en 2010 avec l’Inter de Milan en réalisant le triplé historique Ligue des Champions – Serie A – Coupe d’Italie. Le Néerlandais a quasiment été le meilleur nerazzurri de la saison et a confirmé en emmenant les Oranjes en finale de la Coupe du Monde dans la même année.

Sneidjer n’a pourtant pas fini dans le Top 3 du Ballon d’Or et on a vu l’Argentin Lionel Messi remporter le trophée devant ses coéquipiers du Barça, vainqueurs de la Coupe du Monde, Xavi et Iniesta. Plus récemment, le Real Madrid a dominé le monde du football en raflant deux Ligue des Champions successives avec une équipe de grands joueurs menés par leur capitaine Sergio Ramos. Le défenseur Espagnol a été l’un des éléments les plus importants de cette génération d’or madrilène mais le mérite est toujours revenu à la star de l’équipe #Cristiano Ronaldo.

Seuls les buts comptent

Le dernier défenseur à avoir remporté le Ballon d’Or reste Fabio Cannavaro en 2006 en étant le capitaine de la sélection Italienne victorieuse de la Coupe du monde allemande. Le dernier sacre d’un gardien remonte à Lev Yachine en 1963. De nos jours, il semble improbable que des joueurs comme Franz Beckenbauer puissent décrocher le titre du meilleur joueur du monde en n’affichant pas des statistiques offensives impressionnantes.

L’attribution du Ballon d’Or semble désormais loin du fait que le football soit un sport collectif. Il est également difficile d’imaginer un changement après la domination de CR7 et LM10 avec l’avènement des jeunes attaquants comme Eden Hazard, Neymar Jr, Kylian Mbappé ou Marco Asensio qui attirent déjà le feu des projecteurs et qui sont déjà sous la pression des médias et du show-business en étant les successeurs des deux meilleurs joueurs de tous les temps. #Ballon d'Or