Massimiliano Allegri voyage sur les ailes de l'enthousiasme. Le 2-0 contre l'Olympiacos et la qualification pour le prochain tour de Ligue des champions donne confiance au technicien bianconero : "Positivité est le mot d'ordre. Nous sommes dans les meilleurs 16 d'Europe - il le souligne sur Twitter - pour nous c'est une obligation douce qui semble toujours facile aux yeux des supporters, mais ce n'est pas le cas". La Juventus a fini ce tour de poule à la seconde place juste derrière le grand club catalan de Barcelone, en conquérant la qualification à la dernière journée. Le club peut maintenant se concentrer sur le championnat italien de Serie A, avec le grand match contre la capolista Inter de Milan qui est programmé samedi dans le Juventus Stadium.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

L'équipe d'Allegri doit absolument gagner cette rencontre car, aujourd'hui, les milanais de Luciano Spalletti sont en très bonne position et jouent un football magnifique. L'Inter pourrait-il gagner le championnat italien ? Il est trop tôt pour savoir qui va remporter le trophée, car, entre le club de Spalletti, le Napoli et la Juventus il n'y a qu'un point d'écart.

Le football est étrange et les choses peuvent changer très rapidement. De plus, l'écurie milanaise ne joue pas la ligue des champions. Ce qui peut permettre un certain repos. La caractéristique la plus encourageante arrive encore une fois de la défense qui, pour la première fois cette saison, reste invaincue durant quatre matchs consécutifs (Barcelone, Crotone, Naples et Athènes).

La Juve possède une défense incroyable actuellement !

Le dénominateur commun de cette belle statistique est la présence de Benatia, joueur avec une certaine technique et un bon physique, ce qui constitue aussi un apport considérable dans le contexte de Ligue des Champions. Mais ce footballeur a un problème sérieux avec la continuité. Toute la ligne défensive à 4 a convaincu en Grèce également, avec un super Szczesny. D'autres atouts sont à noter, dont Sciglio qui a également joué le match face à Naples, et un Barzagli toujours sûr.

Sans parler d'un Alex Sandro qui a offert des signaux positifs à son entraîneur. Aujourd'hui, c'est une phase importante pour les bianconeri, s'ils veulent vraiment gagner le championnat italien à nouveau et aller, au moins, en finale de Champions League. Comment les choses vont se dérouler lors de ces prochaines semaines ? Affaire à suivre sur Blasting News.