2

Cette nuit, au Smoothie King Center, New Orleans, sans Anthony Davis, blessé, recevait les tenants du titre de Golden State au grand complet. Les Warriors restent sur trois matchs à plus de 120 points et Curry apparaît déjà comme un concurrent plus que crédible au titre de MVP. Retour sur une victoire difficile dans un climat tendu.

Encore un retour fantastique

Le premier quart-temps est à l'avantage des Pelicans qui jouent un bon basket. Golden State [VIDEO] ne semble pas réveillé, voire motivé, comme souvent. Rajon Rondo (10 pts, 11 passes, 5 rebonds) trouve sa place et l'équipe termine en menant 33-26.

Le banc des Warriors fait une bonne entrée et se rapprochent au score.

Mais New Orleans prend feu par l'intermédiaire de Jrue Holiday (34 pts, 6 rebonds). A la mi-temps, le score est de 69-49.

Mais Golden State a la clé et opère sa remontée fantastique. Ils comblent assez vite une grande partie de l'écart. Les Pelicans sont en réussite mais Curry est énorme (31 pts, 11 passes, 5 rebonds en 34 min, avant de sortir pour une blessure à la cheville) et son équipe tourne bien. 91-88 pour les Pels.

Un dunk d'Iguodala fait passer les Dubs en tête. Mais Moore (27 pts, 6 rebonds) ne lâche pas l'affaire. Les deux équipes se tiennent, jusqu'à ce que Golden State accélère encore, Nick Young finissant le travail à longue distance. 125-115.

A noter, les expulsions de Durant et Cousins pour deux fautes techniques, après un échange houleux.

Boston taille patron

Le match de la nuit à l'est : Boston-Milwaukee.

Et le spectacle a été à la hauteur. Giannis Antetokounmpo, peut-être un peu seul sur cette partie (malgré les 19 et 18 pts de Middleton et Bledsoe), a été monstrueux mais en vain. Ses 40 pts et 9 rebonds n'ont pas empêché la défaite des siens. La faute aux Celtics et à leur collectif, mais également à Horford (20 pts, 9 rebonds, 8 passes) et Irving (32 pts en 34 min), décisifs à souhait. Boston gagne 111-100 et reste en tête de la conférence est.

Le carton de la nuit est à mettre à l'actif de Utah qui a mis une trempe à Washington, ridiculement faible. 116-69. Burks finit meilleur marqueur avec 27 pts et Mitchell confirme son grand talent avec 21 pts marqués. Rudy Gobert a effectué son retour après sa blessure, finissant à 4 pts et 10 rebonds en 21 min.

Plusieurs autres frenchies jouaient cette nuit. Parker a gagné face à Detroit (7 pts, 3 passes en 20 min), Mahinmi a participé à la déroute de son équipe à Utah (2 pts, 3 rebonds), Noah (3 pts, 4 rebonds) et Ntilikina (7 pts, 2 passes) se sont inclinés à Indiana. Dans leur face à face, c'est Batum (11 pts, 11 rebonds, 5 passes) qui l'emporte face à Fournier (18 pts).