Les Lakers [VIDEO] ne retrouvent pas leur éclat d’antan et ne seront certainement pas, encore une fois, en Playoffs cette saison. Cette semaine, Kobe Bryant [VIDEO], légende de la franchise, a été honoré lors d’une cérémonie où ses maillots numéro 8 et 24 ont été décorés et ensuite remis (dans des cadres luxueux) au jeune retraité. Une soirée riche en émotions qui sont devenues trop rares du côté du Staples Center de Los Angeles.

Et si la venue de Kobe Bryant dans l’enceinte mythique des Lakers était la seule grande émotion des fans de LA ? A part cette étincelle depuis le début de la saison, les supporters n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Un début de saison loin des attentes

11 victoires, 18 défaites, c’est le bilan des Los Angeles Lakers cette saison. En 29 rencontres, le bilan de l’équipe phare de Californie ne séduit pas.

Loin de là. Tristement installés à la 11e place de la Conférence Ouest, Lonzo Ball et ses coéquipiers déçoivent. Victorieux la nuit dernière face au leader incontesté de la Conférence Ouest et même la meilleure équipe de la ligue, les Houston Rockets (116-122), les Lakers ont peut-être redonné un peu le sourire aux aficionados de la franchise. Match référence ou exploit d’un soir, il faudra attendre une série de victoires pour voir si tous les maux sont guéris. Réponse imminente dans la nuit de vendredi à samedi même si ce sera plus la manière que le résultat qui sera scrutée car Los Angeles affronte Golden State, le champion en titre. Deux grosses performances de suite en diraient beaucoup sur le regain de forme des jaunes et mauves. L’état d’esprit, lui, sera sans doute plus important pour le reste de la saison.

Absents des Playoffs depuis trop longtemps

Car l’objectif numéro un est la qualification pour les Playoffs. Une équipe comme les Lakers doit participer chaque année aux phases finales et ce n’est plus le cas depuis la saison 2012-2013 et une sortie de route au premier tour face aux San Antonio Spurs (série 4-0). Une qualification en 2018 redonnerait du baume au cœur à la cité des anges. Cinq ans d’absence, c’est trop long pour la franchise la plus mythique de l’histoire. A en juger l’ambiance et le parterre de stars et d’anciennes gloires des LAL lors de la soirée spéciale Kobe, avec les légendes des Lakers, Magic Johnson en tête (et micro en main pour assurer le show), il est certain que tout le monde attend le retour de l’équipe reine de Los Angeles en Playoffs dans un premier temps, au sommet dans un avenir plus lointain.