Cette nuit, San Antonio recevait Boston au AT&T Center. Deux équipes au collectif bien huilé, deux coachs reconnus, grand match en prévision. Les Spurs, encore privés de Kawhi Leonard pendant quelques jours, accueillent dans leur enceinte des Celtics que peu d'équipes arrivent à battre.

Jusqu'au bout du suspense

Le match commence très fort avec un 11-0 pour Boston. Kyrie Irving joue à un très haut niveau cette saison et ne déroge pas à la règle dans cette partie ; il martyrise Patty Mills et enchaîne les paniers.

Malgré ce départ catastrophique, San Antonio se remet à l'endroit et ne termine qu'à -5 ce quart-temps.

A Boston, le ballon circule toujours bien et Rozier est à son avantage (13 pts en 23 min). Chez les Spurs, Parker (11 pts, 4 passes, 5 rebonds en 19 min) apporte beaucoup, score, distribue. Un shoot à trois points massif de Ginobili permet aux texans de prendre l'avantage. 56-55 à la mi-temps.

Le troisième quart-temps voit Irving (36 pts) briller encore, tenant l'équipe.

Jaylen Brown fait également un bon quart-temps et réalise une action spectaculaire, cette claquette-dunk sur le nez de Gasol. 82-77 pour Boston.

Après leur coup de mou, les Spurs réalisent un dernier quart-temps dominateur. Gay (15 pts, 8 rebonds) et Aldridge (27 pts, 10 rebonds) n'y sont pas pour rien. Kyrie se démène toujours et offre deux points d'avance à Boston à 2 min de la fin grâce à un gros tir à 3 pts.

Mais Ginobili a la balle de la gagne en main à 10 secondes de la fin et ne se rate pas ; il plante un shoot sur Horford, 105-102 pour San Antonio. Irving manque malheureusement le panier de l'égalisation, le score en reste là.

Série terminée

Cleveland s'arrête à treize victoires de suite. Le fautif, Victor Oladipo (33 pts, 8 rebonds, 5 passes), qui a joué à un niveau de all-star et qui a finalisé la victoire des Pacers d'un beau tir à trois points.

106-102 dans un match serré du début à la fin où même la performance de James (29 pts, 10 rebonds, 8 passes) n'aura pas suffi.

Les Golden State Warriors sont allés s'imposer dans le Michigan, à Detroit, sur le score de 102-98. Kevin Durant a encore récité son basket (36 pts, 10 rebonds, 7 passes) en l'absence de Curry.

A noter, la défaite surprenante de Charlotte contre Chicago, 119-111 après prolongation.

Batum n'a pas brillé (9 pts à 4/14 au tir, 10 passes et 6 rebonds en 42 min). Markkanen (24 pts, 12 rebonds) et Dunn (20 pts, 12 passes) réalisent de belles performances, tout comme Howard (25 pts, 20 rebonds).

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite