Cette nuit, San Antonio recevait Boston au AT&T Center. Deux équipes au collectif bien huilé, deux coachs reconnus, grand match en prévision. Les Spurs, encore privés de Kawhi Leonard [VIDEO] pendant quelques jours, accueillent dans leur enceinte des Celtics que peu d'équipes arrivent à battre.

Jusqu'au bout du suspense

Le match commence très fort avec un 11-0 pour Boston. Kyrie Irving joue à un très haut niveau cette saison et ne déroge pas à la règle dans cette partie ; il martyrise Patty Mills et enchaîne les paniers. Malgré ce départ catastrophique, San Antonio se remet à l'endroit et ne termine qu'à -5 ce quart-temps.

A Boston, le ballon circule toujours bien et Rozier est à son avantage (13 pts en 23 min). Chez les Spurs, Parker (11 pts, 4 passes, 5 rebonds en 19 min) apporte beaucoup, score, distribue. Un shoot à trois points massif de Ginobili permet aux texans de prendre l'avantage. 56-55 à la mi-temps.

Le troisième quart-temps voit Irving (36 pts) briller encore, tenant l'équipe. Jaylen Brown fait également un bon quart-temps et réalise une action spectaculaire, cette claquette-dunk sur le nez de Gasol. 82-77 pour Boston.

Après leur coup de mou, les Spurs réalisent un dernier quart-temps dominateur. Gay (15 pts, 8 rebonds) et Aldridge (27 pts, 10 rebonds) n'y sont pas pour rien. Kyrie se démène toujours et offre deux points d'avance à Boston à 2 min de la fin grâce à un gros tir à 3 pts. Mais Ginobili a la balle de la gagne en main à 10 secondes de la fin et ne se rate pas ; il plante un shoot sur Horford, 105-102 pour San Antonio.

Irving manque malheureusement le panier de l'égalisation, le score en reste là.

Série terminée

Cleveland s'arrête à treize victoires de suite. Le fautif, Victor Oladipo (33 pts, 8 rebonds, 5 passes), qui a joué à un niveau de all-star et qui a finalisé la victoire des Pacers d'un beau tir à trois points. 106-102 dans un match serré du début à la fin où même la performance de James (29 pts, 10 rebonds, 8 passes) n'aura pas suffi.

Les Golden State Warriors sont allés s'imposer dans le Michigan, à Detroit, sur le score de 102-98. Kevin Durant a encore récité son basket (36 pts, 10 rebonds, 7 passes) en l'absence de Curry.

A noter, la défaite surprenante de Charlotte contre Chicago, 119-111 après prolongation. Batum n'a pas brillé (9 pts à 4/14 au tir, 10 passes et 6 rebonds en 42 min). Markkanen (24 pts, 12 rebonds) et Dunn (20 pts, 12 passes) réalisent de belles performances, tout comme Howard (25 pts, 20 rebonds).