Quatre ans après avoir mis sa raquette de côté, Marion Bartoli [VIDEO] a repris l’entraînement avec l’intention de revenir sur les courts professionnels à la mi-mars à Miami [VIDEO]. A 33 ans, la dernière française à avoir gagné un Grand Chelem (Wimbledon 2013) va revenir sur le circuit WTA. Une surprise pour tous sauf pour elle.

La vie lui a redonné l’envie de revenir

Dans la foulée de son titre majeur en Grande-Bretagne, Bartoli décide d’arrêter sa carrière, aussi à la surprise générale. La faute à une épaule droite qui l’a fait extrêmement souffrir. Un choix non voulu mais qui s’avérait obligatoire à l’époque pour des raisons de santé, ni plus ni moins.

En 2016, Marion a été atteinte d’un virus qui la rendait particulièrement fragile. Apparue amaigrie, elle a même cru que ses derniers jours étaient arrivés. C’est à partir de là, raconte-t-elle, qu’elle s’est lancée un défi : revenir sur les courts si elle s’en sort. Si ce combat a été le plus dur de sa vie, la voilà donc à présent sur les chemins de l’entraînement pour respecter son objectif. Cela fait six semaines que la française retape la balle. Elle a repris petit à petit (10 minutes puis 15, puis 30) et aujourd’hui elle travaille de façon intensive jusqu’à quatre heures par jour et rajoute parfois deux heures de musculation.

Des objectifs élevés

Et le travail paie. Après un mois et demi d’activité, la native du Puy-en-Velay est agréablement surprise par son niveau de jeu. Elle avoue avoir retrouvé des sensations très rapidement, et un Tennis de très bonne facture.

Tout son entourage est étonné par son jeu et surtout son envie. Il en faudra beaucoup car Bartoli s’est fixée des objectifs élevés à court et moyen terme. Selon ses dires, elle souhaite regagner un Grand Chelem, remporter la Fed Cup et participer aux Jeux olympiques 2020 à Tokyo. Le classement ne l'intéresse pas. Un majeur serait une sensation connue qui est un but presque normal en évoluant sur le circuit, dit-elle. En revanche, retrouver l’esprit d’équipe et représenter la France est quelque chose qui lui tient à cœur tant ce qu’elle avait initié avec Amélie Mauresmo lui laisse une pointe de regrets. Quant aux Jeux olympiques, c’est un autre rêve puisqu’elle n’y a jamais participé. En 2020, Marion Bartoli aura 36 ans. Peut-être le bon et vrai moment pour arrêter sa carrière, non pas sur blessure cette fois-ci mais sur un dernier défi, et pourquoi pas une belle cerise sur le gâteau...